Mercredi 13 janvier 2016 (—)

Anna Banana
Une année sans posts, voilà qui est fait. Ce qui malgré tout prouve que c'est bien réel, que malgré la bonne volonté, la vie passe bien souvent trop vite et quand on a des enfants, on a moins de temps libre et les priorités sont ailleurs. Dans la série "testé pour vous", je peux désormais affirmer qu'un bébé tout seul, après avoir eu des jumelles, c'est totalement différent et quand même plus "les doigts dans le nez". Sinon, le roman le plus puissant que j'ai lu ces dernières années s'intitule Une œuvre déchirante d'un génie renversant et c'est de Dave Eggers. Cherchez-le d'occasion ou en bibliothèque car il est en rupture de stock depuis un bail. Preuve que. Et pis j'ai changé de job, par ma faute, et oui, ça peut changer la vie, de bien choisir le bon. J'écoute beaucoup de chansons canadiennes pour le moment et je crois que ça ressort dans mon écriture. Tentez donc On va s'aimer encore de Vincent Vallières, ou Race de monde, d'Emile Proulx-Cloutier, vous m'en direz des nouvelles. Tous les médias se sont emballés à fond pour le dernier Rabagliati, Paul dans le Nord, il est bon mais c'est pas mon préféré, je pense que le ramdam vient surtout de l'effet de découverte pour beaucoup d'entre eux... Hâte de voir d'ailleurs l'adaptation ciné de mon préféré, j'espère ne pas être déçue. Et si vous êtes d'humeur pour un vieux film noir/blanc, je vous recommande à fond La femme au portait de Fritz Lang. Un vrai petit bijou (en V.O en tous cas) ! Allez, à la revoyure et portez-vous bien en 2016.

Et en 2015, bien sûr, j'étais "Charlie". Pour la petite histoire, ma fille Charlotte, née en 2011, se serait appelée Charlie si elle avait été un garçon.
commentez ce post

Mardi 17 juin 2014 (—)


Il y a 12 ans exactement, j'étais encore aux études et on assistait avec tous mes camarades à la défaite de la Belgique face au Brésil, suite à un but de Marc Wilmots annulé par l'arbitre. Il y avait 12 ans que la Belgique ne s'était plus qualifiée pour une Coupe du Monde. Et aujourd'hui, face à l'Algérie, j'espère que les Diables Rouges vont rétablir une certaine justice et bien entamer leur périple ! Pour un aperçu rapide de leurs actus, j'ai fait une page avec les feed Twitter officiels des Diables Rouges Comptes Twitter officiels des Diables Rouges et une autre avec les photos Instragram.

Bientôt, j'aurai plus de temps libre (enfin, tout est relatif) et j'espère pouvoir relifter ce weblog. En attendant, à vous les studios, et GO BELGIUM !

commentez ce post

Mardi 03 septembre 2013 (—)

Voilà qu'il neige, quand viendras-tu ?
Puisque la rentrée commence de façon assez pourrie (le cancer est partout), laissez-moi vous procurer un peu de douceur grâce à l'écoute des chansons d'Antoine Armedan. Cet originaire de Braine Le Comte, nouveau venu dans le paysage de la chanson francophone belge, a une voix qui m'a d'abord fait penser à Samir Barris ou Jérémie Kisling sur son premier album. Seul avec sa guitare acoustique, son album émeut avec notamment de très belles chansons sur la paternité (Quand seras-tu ?, On a bougé), une chanson sur l'adolescence criante de vérité (Quinze ans), l'obsédant Jardin des nouveaux jours, la chanson d'amour Trois mots, voilà pour mes préférées. C'est inconnu, sincère, intime, comme un petit mot de réconfort dans les oreilles, une tape amicale sur l'épaule. Bien sûr à partir d'un moment on regrette à l'écoute de l'album qu'il n'y ait pas une instrumentation plus riche, car elle sublimerait sans doute les textes poétiques d'Antoine (qui est ici interprète, auteur et compositeur). Mais pour un premier album auto-produit, on va dire que c'est comme avec les enfants, chaque chose en son temps, il y a toute la vie pour grandir. Et écouter quelque chose qui sort des sentiers battus et de la "tendance" en cette époque de modes omniprésentes, ça fait du bien, ça donne l'occasion de souffler un peu. Je vous laisse sur une petite vidéo pour un joli voyage.

Puis, si vous êtes dans la région, Antoine Armedan sera en concert ce 11 octobre à la Taverne Au Randonneur à Herbeumont !

commentez ce post

Jeudi 11 avril 2013 (—)

How can I remember if I am not bitter ?
Ce petit post pour expliquer (et me souvenir) de quelque chose de trés intéressant. Je suis abonnée depuis des années à la mailing list de Litor (Liste de discussion francophone sur les études littéraires et l’ordinateur) et cette semaine une phrase d'un mail a attiré mon attention. Quelqu'un demandait quelle était la traduction exacte de la phrase "How can I remember if I am not bitter ?" d'Hemingway. Déjà, j'ai trouvé cette phrase très belle. Je ne sais pas l'expliquer mais c'est comme ça. Et ensuite j'ai cherché, mais même en sachant que ça venait du livre Au-delà du fleuve et sous les arbres, je n'ai pas trouvé la traduction exacte sur Internet. Dans un autre mail de la liste, un directeur de groupe de recherche d'une université du Japon donnait la solution ("Comment veut-on que je me souvienne sans amertume ?") et expliquait une démarche pour aboutir à un résultat. J'ai trouvé cela juste tellement intéressant que je me suis dit que j'allais vous copier le procédé ici :

"Si on recherche dans Google livres "une chaîne de caractères proche de notre citation", ce qui est effectivement une bonne méthode, on ne trouvera pas la citation recherchée. On trouvera en revanche les phrases situées juste avant, en tapant le mot "amer" par exemple, qui figure à trois reprises dans le texte d'Hemingway, dont celle-ci : "S'ils ont tué le général McNair le jour où rappliqua le Walhalla Express, ce fut par erreur. Cesse d'être amer. Il y a eu des tués parmi les types de l'Académie, les statistiques le prouvent."
En retapant alors la phrase "Il y a eu des tués parmi les types de l'Académie, les statistiques le prouvent" dans Google livres, et en ajoutant "Hemingway" pour préciser la recherche, on trouve alors la citation recherchée, qui ne figure pas parmi les extraits du livre mais bel et bien dans son indexation par Google livres sur la page d'accueil en première position.
La phrase "How can I remember if I am not bitter?" est donc traduite en français par :
"Comment veut-on que je me souvienne sans amertume?"
(Au-delà du fleuve et sous les arbres, traduction Paule de Baumont, Gallimard, Folio, 1965, p. 209).
Cette recherche par "approximations successives" sur Google livres ne prend guère de temps (cinq minutes environ dans le cas présent), et peut, comme le montre cet exemple, donner le résultat désiré.
Bien à vous,
Michaël Ferrier, Chuo University, Tokyo"
commentez ce post

Lundi 04 février 2013 (—)

C'est Gonzague et ça sent fort du nez*
Angoulême 2013, ça c'est fait. Petit (voire grand) récapitulatif du sujet.
Pour mes 30 ans en décembre, Monsieur mon époux m'a offert un hyper beau cadeau : un week-end à Angoulême pour les 40 ans du festival de la BD. J'avais hâte de lui faire découvrir ce festival où j'étais allée une première fois il y a déjà 7 ans (que le temps passe !). Après des débuts chaotiques et un TGV qu'on a failli rater (il a finalement eu 30 min de retard), nous étions en route pour l'aventure. Plein de rencontres sympas au programme, comme Max de Radigues, un Belge que je voyais enfin en vrai alors que je le lisais depuis 2003, ainsi que Chester Brown que j'ai vu deux jours de suite pour des dédicaces, mais aussi de belles dédicaces personnalisées de Guy Delisle, Alexis Dormal et j'en passe. Le Fauve d'or de la sympathie revient à Zviane, jeune dessinatrice au look terriblement cool et à l'accent québécois qui attire de suite la sympathie et dont on avait adoré (et dévoré) L'ostie de chat. Elle m'a immédiatement demandé ce que je voulais comme dédicace ("je fais ce que tu veux") et j'en ai donc profité pour lui demander un croquis de Monsieur mon époux qui attendait dans la file d'à côté. Petit scoop, son prochain boulot aura trait aux pirates, et sur le stand de La Pastèque, un des responsables nous a dit qu'elle allait également sortir un livre pour eux. J'ai aussi appris que Michel Rabagliati (ténor), qui dessine les histoires de Paul, chante dans la même chorale que Zviane (soprano 2). On a également revu Mezzo et Pirus pour le tome 3 du Roi des mouches, et Pirus a pour l'instant des contacts avec un jeune réalisateur qui pourrait -peut-être- un jour adapter Le roi des mouches à l'écran, ce qui serait génial ! La dédicace la plus rapide m'a été offerte par Hervé Bourhis, je suis arrivée au bon moment pendant que Monsieur mon époux faisait la file pour Guillaume Long, qui nous a dessiné une sacrée touffaye :-) Dans les chouettes découvertes il y a eu les éditions Jarjille, et des dédicaces de Deloupy. On a aussi poussé la chansonnette avec Georges "Geg" Grard (auteur des aventures de Proutman) sur les chansons des Charlots au stand des éditions Grr...Art et on lui a recommandé Claude Semal. Le titre du post vient du premier soir, où on a pas mal galéré pour trouver l'hôtel situé à Jarnac-Champagne (et non pas Jarnac tout court!), avec la Fiat Panda de location hélas dépourvue de GPS. Mais on y est arrivés ! et du coup on a pu goûter aux merveilleuses pizzas du Coude à coude situé juste à côté de l'hôtel. Donc, si tout est bondé à Angoulême et que vous cherchez à vous loger, on vous recommande l'hôtel Le relais à Jarnac-Champagne, environ 40-45 minutes de voiture, mais un village ultra-paisible et des gens adorables, accueillants et chaleureux comme tout. Maintenant qu'on a de la lecture pour pas mal de semaines à venir, je ne manquerai pas de vous faire un petit mot pour vous faire part de mes coups de coeur. Et si vous voulez déjà un peu plus de lecture(s), allez visiter le site des 24h BD d'Angoulême ! Plein de planches à lire gratuitement.
Ah oui, par contre, si vous allez à Angoulême en espérant revenir avec des dédicaces de Boulet, Marion Montaigne ou Pénélope Bagieu, laissez tomber. Les files sont interminables et parfois il faut même avoir le privilège d'être tiré au sort pour obtenir un ticket-dédicace. Bref, ils sont déjà trop "populaires" pour être facilement accessibles.
*Entendre les noms de village par gsm le soir après une longue journée et un réseau capricieux n'est pas toujours facile (il fallait comprendre Segonzac et Saint-Fort-sur-le-Né)
commentez ce post

Mardi 22 janvier 2013 (—)

Une nouvelle année qui commence (encore)
Le template WordPress du weblog avance à tout petits pas, lentement mais sûrement comme on dit.
Le film Moonrise Kingdom de Wes Anderson m'a vraiment enchantée, tout comme le disque Places de Lou Doillon et le livre Steve Jobs de Walter Isaacson que j'ai terminé hier. Je me suis du coup attaquée au plus gros livre que j'aurai jamais lu, la véritable biographie de John Lennon, John Lennon : Une vie de Philip Norman. Et j'ai eu 30 ans, aussi.
commentez ce post

Jeudi 26 juillet 2012 (—)

Ba ba ba ba pffrrrttt
Après avoir fait office de chronique nécrologique pendant la plupart des derniers posts, il est désormais temps d'inverser la tendance et vous annoncer que depuis décembre, Monsieur mon époux et moi-même, avons la grande chance d'être parents de magnifiques jumelles. Du coup, bien sûr, les temps libres sont rares et très modulables parce que dépendant entièrement de l'humeur et de la bonne volonté des puces, mais !, je n'allais tout de même pas laisser passer une année entière entre 2 posts. Ce n'est jamais arrivé en 10 ans, pas question de commencer maintenant. 10 ans, hé oui, déjà. Mais un de ces jours prochains, le weblog passera quand même "enfin" sous WordPress, ce qui devrait rendre les mises à jour plus faciles et plus régulières. Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés; j'ai déjà installé des dizaines de blogs et sites sous WP dans mon travail, et encore un "Carnet de notes et petites nouvelles" récemment pour Francis Dannemark en hors-travail (je vous recommande d'ailleurs son dernier livre "La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis.", surtout si vous aimez le cinéma !), mais pour moi j'ai toujours du mal. Je fais et défais. Tergiverse en permanence. Mais je vais me jeter à l'eau un de ces 4, cette fois c'est une vraie promesse que je vais tenir, parce qu'après tout, je suis un dinosaure des blogs. Je suis le premier blog belge encore en vie.
commentez ce post

Mercredi 03 août 2011 (—)

L'été joue à disparaître (Nino aussi)
Agota Kristof est morte à 75 ans. Je crois que le plus triste là-dedans c'est que a) la grande majorité des gens ne savent même pas qui c'est et b) la plupart des médias n'en ont même pas parlé et préfèrent plutôt s'intéresser aux résultats de l'autopsie d'Amy Winehouse. Drôle d'époque.
Et à part ça deux petits sites amusants : La boîte verte et How to be a Retronaut, où j'ai notamment découvert le Codex Seraphinianus mais aussi des photos couleurs du New York des années '40, entre autres petits trésors.
commentez ce post

Lundi 27 juin 2011 (—)

Mélanger la magnonaise et le kepchup (Léo)
Donc sur la même journée j'apprends que Columbo (Peter Falk) est mort et que Jean-Luc le Ténia, dont je parlais en 2003, s'est suicidé le 3 mai. Quel dommage. Je m'étais justement demandé en allant l'autre jour sur son site pourquoi il arrêtait ... sans chercher vraiment plus loin, un petit tour rapide de deux clics. J'ai écouté son album "Le meilleur chanteur français du monde" un nombre incalculable de fois. C'était simple, drôle, sans prise de tête ni gros cou, parfois touchant. Juste un gars qui faisait sa musique. J'aimais bien, et c'est un peu bizarre de savoir qu'il n'est plus là. Comme Columbo, que j'ai vu si souvent étant petite sur le poste de télévision de ma mamy les dimanches après-midis. Les pages se tournent, encore et encore.
commentez ce post

Vendredi 27 mai 2011 (—)

"We don't need no education"
Demain soir on verra une légende en concert, le spectacle sera-t-il à la hauteur de mes espérances ?
Toujours dans la musique j'ai été très contente de découvrir via sskizo monsieur Philippe Dumez, et surtout son blog, qui constitue une nouvelle petite lecture bien agréable (son ancien est ici), d'autant plus que ce thème Tumblr est particulièrement bien adapté pour les petites notes. Il parle dans son post du 24 mai d'un vieil ampli et sa panoplie et en lisant ces mots "Sentir l'excitation monter en raccordant les câbles. Et si c'était l'affaire du siècle ?" je nous revoit il y a de ça 2 semaines, branchant la sono de 30 ans qu'on venait tout juste d'acheter d'occasion. Bon sang, quel son magnifique ! Si vous avez l'occasion de trouver une bonne affaire, c'est tout à fait le genre d'achats que je recommande.
commentez ce post

Mardi 10 mai 2011 (—)

"Yllief et Grafé, on va vous agrafer !"
Jeudi dernier était une journée de grève générale dans l'enseignement belge, tous niveaux confondus, et je m'étonne que tous les médias aient repris en coeur le fait que ce soit la première vraie grève depuis 1996 mais aient si peu parlé de celles de 1990, d'une ampleur pourtant bien plus importante. En mai 1990 donc, j'avais 7 ans et j'étais en troisième primaire dans la même école que ma maman. Les grèves, qui ont duré plusieurs journées, ont donc été pour moi synonymes de longues récrés amusantes, de marches rigolotes dans la rue à crier qu'on allait agrafer des gens, de journées où l'école n'était plus vraiment l'école, et c'était naturellement très cool. En même temps les profs avaient à cette époque de bonnes raisons de râler : dans ma classe, par exemple, je me souviens qu'on était entassés à envion 35 élèves pour une seule institutrice. En '96 c'était déjà différent : en deuxième secondaire, accompagnés de notre prof d'anglais, nous n'avions fait qu'une brève mobilisation dans les rues avant de rentrer à l'école parce que beaucoup d'autres profs, pas solidaires ou pas intéressés, nous attendaient pour faire classe (je pense que certains nous avaient même engueulés). Aujourd'hui, les conditions se sont quand même améliorées et du chemin a déjà été parcouru, mais, il reste toujours des mécontents. Alors au risque d'en fâcher plusieurs, j'ai eu envie de donner mon avis parce qu'après tout, on est quand même encore en démocratie et chacun a le droit de s'exprimer.
commentez ce post

"Un copain est un ami qu'on aime pour lui-même : pas pour son influence, son argent, sa femme ou sa voiture. Uniquement pour lui-même, pour sa bonne tête familière, son nez en pied de marmite ou son tic de la paupière... Il a tous les droits, y compris celui de vous engueuler, de vous téléphoner à trois heures du matin, de fumer votre dernière cigarette. Par contre, vous pouvez tout vous permettre devant lui : parler de votre angoisse métaphysique, vous laver les pieds, énoncer les pires calembours. On n'a pas idée des liens de fraternité virile que peuvent tisser les calembours : à condition, bien sûr, qu'ils soient très mauvais. « Comment vas-tu... r'à bras? » demande le premier copain. « Et toi...l'à frire? » répond le second. Et de rire, et de se donner des coups de coude dans l'estomac. Les femmes ne comprendront jamais rien à ces choses... Un copain, c'est un visiteur pour qui on est toujours là -- et qui plaque tout (travail urgent ou rendez-vous avec une fille) sur un simple coup de fil de vous, lui disant : « Rapplique, j'ai besoin de toi. » C'est un monsieur dont vous savez très bien qu'il vendra sa dernière chemise pour vous permettre d'acheter une nouvelle cravate. Et c'est aussi un homme en qui vous avez plus confiance qu'en vous-même; que vous laissez dans votre appartement après lui avoir dit : « Je te confie mes disques, mes pipes, et ma femme. Surtout ne casse pas mes disques. » Car vous savez très bien qu'à votre retour, les disques seront intactes : et le reste aussi. En un mot comme en cent, un copain n'est jamais un arriviste. ... Il entre sans frapper, et déclare en guise de salut : « Ça pue toujours autant, chez toi! » A quoi vous répondez du tac au tac : « C'est depuis que tu es entré! » Et vous sortez de l'armoire la bouteille de pastis ou de scotch, deux verres, et un pot à tabac. Puis, ces rites accomplis, vous échangez longuement des propos de non-avenir. Ou, tout simplement, vous ne dites rien."
(Jean-Paul Lacroix - Comment ne pas réussir - Manuel du petit immobiliste, 1956)


Extrait trouvé sur le chouette site de L'observateur syntone, par Nico, sorte de manuel des Castors Juniors pour adultes.
commentez ce post

Mercredi 6 avril 2011 (—)

Le creux poplité
Une de mes nouvelles va paraître dans le magazine deadline n°3 de la mi-avril ! et pour ceux que ça intéresse le titre est "Le jour où Goldorak est mort". Voilà. Sinon les trucs de kiné expliqués avec la nomenclature c'est vraiment très drôle, par exemple le terme "Cul-de-sac de Douglas" est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes et ce qui s'appelait anciennement "Corne d'Ammon" doit maintenant s'appeler "Hippocampe propre", puis ne dites plus "omoplate" mais "scapula" :) très honnêtement ils devaient bien se bidonner les mecs qui ont eu le privilège de choisir tous ces noms. Pour la pause musicale : savoir jouer directement "The lovecats" à la contrebasse quand on en avait jamais fait, ça force mon respect et mon admiration. Je crois que je deviens groupie, et mon mari est ma rock star.
Pour la traduction du terme du titre, je vous laisse chercher, vous vous coucherez moins stulta* ce soir comme ça.
* Pour faire d'une pierre deux coups, "stulta" veut dire "bête" en esperanto. Mais de rien.
commentez ce post

Lundi 4 avril 2011 (—)

Ch-ch-ch-ch-Changes
Premier post de 2011 : les choses changent de partout, des gens disparaissent et c'est pour toujours, d'autres sont toujours là, immuables. Malgré tout la joie demeure et je suis en route pour de nouvelles aventures professionnelles.

"The difference between the impossible and the possible lies in a person's determination." (Tommy Lasorda)
commentez ce post

Mercredi 29 décembre 2010 (—)

J'aime les cougnous
Les 28 ans sont arrivés et avec eux et Noël tout un tas de cadeaux. Reste maintenant à trouver le temps pour tout lire/voir/écouter. Ce petit passage par le weblog juste pour vous souhaiter une bonne année 2011. Et en bonus, pour les fans de John Hughes, je ne sais pas ce qu'il vaut mais il y a un documentaire/tribute à son propos qui a été réalisé en 2009 et qui s'appelle Don't you forget about me (site officiel - blog - teaser). En relation avec le sujet, un livre bien alléchant a été écrit par Susannah Gora : You couldn't ignore me if you tried.
commentez ce post

Vendredi 05 novembre 2010 (—)

La Beat Generation au cinéma
Le temps passe et le weblog reste vide. C'est parce que, déjà, ça prend du temps de construire une maison. Et puis il y a tout le reste à côté en plus. Néanmoins comme je vous aime bien (et que j'adore la Beat Generation), je ne résiste pas à l'envie de vous dire le titre du prochain film que j'ai hâte de voir : Howl. On est à San Francisco, en '57, et Allen Ginsberg écrit un poème (Howl) qualifié d'obscène, ce qui vaudra un procès à son éditeur. On retrouve James Franco dans le rôle d'Allen Ginsberg et Mary-Louise Parker dans celui de Gail Potter. Ce ne sera peut-être pas un chef-d'oeuvre mais en tous cas j'ai hâte de le voir ! D'autant plus que j'aime incroyablement l'affiche.
Pour le reste, la lecture du livre de Biskind est toujours aussi prenante (quand on aime le cinéma et son milieu) et c'est fort amusant alors de découvrir les petits clins d'oeil faits à ce milieu des agents dans la série Entourage.
commentez ce post

Jeudi 30 septembre 2010 (—)

Bonnie and Clyde
Arthur Penn s'en est allé. Malgré une fin de carrière dans l'ombre, ce réalisateur a chamboulé le cinéma des années 60 grâce à son film "Bonnie and Clyde". Pour ceux que le sujet intéresse, je recommande encore une fois l'excellent bouquin de Peter Biskind "Le nouvel Hollywood". Je suis en train de lire son autre livre "Sexe, mensonges et Hollywood" et même si j'accroche un peu moins, c'est terriblement passionnant de découvrir l'histoire du cinéma indépendant et de connaître les origines de la naissance du festival de Sundance. À bon entendeur !
commentez ce post

Mardi 13 juillet 2010 (—)

Ordinary life is pretty complex stuff
Harvey Pekar s'est éteint hier à 70 ans. P***** de m**** ! je voulais faire plein d'autres choses et puis là, en lisant cette nouvelle j'en ai les jambes coupées. Je veux juste relire ses comics et revoir American splendor. We will miss you Harvey ...
commentez ce post

Vendredi 2 juillet 2010 (—)

Gregg Araki old school
Kaboom : c'est le titre du nouveau film de Gregg Araki. Un Araki qui revient aux tendances de ses débuts et nous sert ici un "vrai" Araki, si on en croit cette déclaration du réalisateur reprise dans le dossier de presse. J'ai hâte de voir ça !
commentez ce post

Mix max
Si vous ne savez pas quoi louer au videoclub (ou prendre sur Internet, les temps changent), le magazine Empire vous livre la liste des 100 plus grands films du cinéma. Ma liste serait bien différente mais bon, les goûts et les couleurs ...
Cinéma toujours, Michael Keaton serait partant pour un Beetlejuice II, hé bien si Burton revenait à ses anciens succès il pourrait peut-être enfin refaire un film digne de sa griffe ?!
Bon à savoir : le Visio de l'ina propose de superbes vidéos en intégralité.
Et j'avais aussi mis de côté ce grand article sur Seth, qui devient vraiment un de mes dessinateurs préférés.
Quant à la relecture de Kerouac, ça me fait découvrir bien des extraits que j'ai l'impression d'avoir manqué à l'époque, à l'exemple de celui-ci :

"Quel est ce sentiment qui vous étreint quand vous quittez des gens en bagnole et que vous les voyez rapetisser dans la plaine jusqu'à, finalement, disparaître ? C'est le monde trop vaste qui nous pèse et c'est l'adieu. Pourtant nous allons tête baissée au-devant d'une nouvelle et folle aventure sous le ciel." (Jack Kerouac - Sur la route)

En plus Dialogus existe toujours, donc si une petite discussion vous tente après la lecture ...
Ah, et notre coup de coeur musical du moment, c'est Zaz. Et demain on va voir Charlotte Gainsbourg.
Edit : Notre coup de coeur est vite devenu notre aversion du moment. La radio a tellement passé ses chansons tout le temps qu'on en a fait une indigestion. Surtout de celles écrites par Raphaël.
Le camion de glaces vient de passer dans la rue, j'ai l'impression d'avoir à nouveau 6 ans.
commentez ce post

Mardi 1er juin 2010 (—)

Goodbye Dennis
Dennis Hopper s'en est allé à seulement 74 ans, emporté par un cancer de la prostate. Ses prestations les plus marquantes pour moi (je n'ai pas encore vu tous ses films) resteront celles d'Easy rider (de et avec Dennis Hopper, 1969) et de Blue Velvet (de David Lynch, 1986). Pour ceux qui voudraient en lire plus sur l'époque déjantée de Dennis Hopper, les débuts de Scorsese, Coppola, Spielberg et Lucas, je recommande l'excellent bouquin Le nouvel Hollywood de Peter Biskind, un livre qui m'a passionnée. Et pour ceux qui auraient vraiment les moyens (je ne comprends pas pourquoi ce livre est si cher ?!) Taschen a sorti l'an passé un livre de photographies de Dennis Hopper, dont vous verrez quelques extraits ici en fin d'article. Arte propose également une vidéo "Dennis Hopper en 12 points".
commentez ce post

La bague au doigt - 1ère partie*
Je me sens un peu comme Dean Moriarty avec mon monsieur.
"J'ai envie de me marier avec une fille, leur dis-je, afin de pouvoir reposer mon âme en sa compagnie jusqu'à ce qu'on soit vieux tous les deux. Ça ne peut pas durer toujours, toute cette frénésie et ces galopades. Il faut bien aller quelque part, trouver quelque chose." (Jack Kerouac - Sur la route)
* la deuxième partie devrait se faire d'ici un an avec tous les potes et une église
commentez ce post

Jeudi 08 avril 2010 (—)

Dur dur la vie d'artiste
Voici des nouvelles fraîches de Bertrand Betsch ! Aucun de ses sites n'étant plus à jour, et le meilleur moyen d'avoir des nouvelles de quelqu'un étant de le contacter, j'ai envoyé un mail à B.B. auquel il a gentiment répondu. Son absence s'explique donc par une perte de maison de disques mais bonne nouvelle, il ne s'est pas laissé abattre, a retrouvé un petit label et a pour le moment deux albums en cours de finition. On pourrait donc le voir revenir avec du neuf début 2011 ! Croisons les doigts. En attendant, même s'il n'est plus à jour, son site recèle encore de bonnes surprises, comme sa reprise de Trudy dies de Will Oldham (section "Reprise" du site). Espérons qu'avec le nouvel album nous reviendront d'autres bonus du genre, comme les nouvelles qu'il mettait en ligne à l'époque.
Edit : sur cette page j'ai appris qu'il habite désormais Bruxelles (!!), que le nouvel album s'appellera "Le temps qu'il faut" et il y a de nouveaux extraits aussi.
commentez ce post

Ukulele on the rocks
C'est bon pour les oreilles : La maison Tellier et Yann Perreau, et pour de bonnes chroniques/découvertes voir ici. Si comme nous vous aimez Audiard, cette vidéo de Petit déjeûner entre Audiard et Carmet devrait vous plaîre ! Et puis on dit merci à Spike Jonze qui nous laisse voir en ligne son dernier court-métrage I'm here. Dans la liste des films que j'ai envie de voir : New York, I love you (suite et variante du très bon Paris, je t'aime), Unmade beds (London nights) d'Alexis Dos Santos, Mammuth de Delépine et Kervern, Greenberg de Noah Baumbach et Hot tub time machine avec, entre autres, John Cusack. Pour les nostalgiques, sachez qu'Arte rediffuse Téléchat les samedis et dimanches matins.
Edit : et il y a aussi L'épine dans le coeur de Michel Gondry, un documentaire sur sa tante Suzette, et When you're strange, documentaire sur les Doors composé exclusivement d'images d'archives avec la voix de Johnny Depp. Mais une des choses que j'attends le plus, peut-être, c'est Megalomania, un film de Michel Gondry dont le scénario est signé ... Daniel Clowes ! Yay !
commentez ce post

Mardi 06 avril 2010 (—)

La semaine des chats morts
Waow ! Un post par mois, je trouve qu'il y a de l'amélioration dans l'air.
Si vous vous demandez, le titre de ce post vient du fait que sur la même route, à quelques mètres de différence et à quelques jours d'intervalle j'ai vu trois chats morts (écrasés), dont un totalement pulvérisé, et je ne voudrais vraiment pas que Nino ou Zonza finissent de cette façon. Cela étant dit, j'ai pas mal de bons liens pour vous, alors prenez place et découvrez !
Rétrospective Miyazaki sur Arte, jusqu'au 22 avril, profitez-en !
Storied. Des images iconiques. Des invités célèbres. Merci Corbis !
Le site officiel de la collection Ernest Hemingway, avec un descriptif des différentes périodes de sa vie.
Le blog de Sonuma, sorte d'Ina en Belgique : des archives vidéo extra, comme ce concert du groupe The Smiths pour l'émission Génération 80 (remarquez le papier peint super cheap derrière Fabienne Vande Meerssche).
Du gratuit tout plein : des BD en ligne / Une revue cinéma en pdf
Illustrations : C.F. Payne / The ward-o-matic / patrickl.net / Jérôme Mireault (anciennement jaï roo)
Comics & blogs : The graphic classroom / Lady, that's my skull / William Horberg / kirkkitsch
La mauvaise nouvelle du jour : xplsv.tv ferme, ce site a beaucoup contribué à mon amour pour le motion design et c'est dommage mais pas étonnant de le voir disparaître aujourd'hui, avec des sites comme Youtube et Behance, la concurrence devenait un peu rude. Sniff.
commentez ce post

Mercredi 10 mars 2010 (—)

Dans ma tête c'est plein de bulles
Grandpapier : de la lecture gratuite en ligne / Les éditions Groinge et leur revue Comix Club qui a l'air pas mal du tout / Le blog du Monde 720 lignes, sur d'anciennes séries, et notamment "Pépin la bulle" que j'adorais quand j'étais petite / Le blog John K. Stuff, bourré d'illustrations anciennes et de vieilles pubs / First second books, qui a publié Adventures in cartooning du Center for Cartoon Studies et qui est vraiment bien foutu pour expliquer les bases du cartoon / The Schulz Library blog / Desole! : un blog pop underground bizarre mais bien

Comme par un étrange hasard c'est le jour de la plus longue coupure de courant (de 12 à 19h) que j'ai entamé Noir c'est noir de Tim Lane (article de Fluctuat), un ouvrage délicieusement bien ficelé, composé de nouvelles graphiques et écrites à recommander à tous les amateurs du style de Charles Burns et Mezzo/Pirus. Bourré de bonnes références et parlant de l'american way of life, ce livre vous donnera juste envie d'en lire beaucoup d'autres (Kerouac, London, ... ) et de faire une compilation musicale des titres cités dans le bouquin. Il propose d'ailleurs lui-même plusieurs fichiers audio sur son blog. Un must, vraiment.
commentez ce post

Lundi 22 février 2010 (—)

À gauche, à gauche, à gauche
Petit week-end imprévu à Lille pour les 30 ans du Ben où nous avons été chaleureusement accueillis, nous et nos bières belges. Le dimanche fin de matinée, promenade au marché de Wazemme, avec un succulent durum de l'Aspendos pour remplir les estomacs et ensuite quelques discussions autour d'une table du café des Halles avec Coralie, Jérémie & Sophie . Les gens sont amusants, surprenants, pleins de vie. On a ri jusqu'à plus souffle. Recommandés durant le week-end : Le temps aboli, les oeuvres d'Artaud, Rivers and tides, Step across the border et Fred Frith : Middle of the moment.
À part ça nous étions à Londres il y a deux semaines pour le match Arsenal-Liverpool et c'était gigantesque bien que d'un autre style. C'est là-bas aussi, dans un magazin Rough Trade de Notting Hill, qu'on a découvert le nouvel album de Gil Scott-Heron, I'm new here, pour ensuite rentrer à la maison et le découvrir en première page de Vibrations. Les planches dessinées à Angoulême durant les 24h de la bande dessinée sont disponibles jusque fin décembre alors profitez-en, il y a même du Lewis Trondheim et c'est gratuit !
commentez ce post

Jeudi 21 janvier 2010 (—)

Tu vas pas mourir de rire
Une photo qui m'a donné un sourire énorme pour toute la journée, disons que ce sont des petites choses comme ça qui remplacent le soleil et aident à garder le moral. Je ne sais pas qui en est l'auteur (si vous trouvez les crédits, faites-moi un petit mail), je l'ai trouvée sur le site de Martin Klasch qui regorge de bonnes choses et autres illustrations.
commentez ce post

Mardi 19 janvier 2010 (—)

Helmut 8 (souvenir auditif du nouvel an)
"Le monde entier n'a pas chialé,
Le monde entier n'est pas là pour ça"
(Mano Solo - Le monde entier)


Mano Solo s'est éteint ce 10 janvier 2010, et ça m'a fait immensément plus de peine que pour Michael Jackson. Penser qu'un gars comme lui est parti alors que Johnny est toujours là, il y a un goût amer qui vous reste en bouche. J'ai entendu ses chansons pour la première fois en été, je dirais 1998. J'avais été emprunter un album au discobus et je l'avais ensuite copié sur une k7 audio. Je me revois très bien sur la terrasse, à écouter mon walkman crachant des paroles plus tristes les unes que les autres, pendant qu'un soleil de plomb empêchait toute vie de vaquer à des occupations normales. L'album de lui que j'ai le plus écouté ensuite doit être Internationale Shalala, son live au Tourtour. Zerotom en parlait régulièrement sur son blog aussi (mais j'ai la flemme de fouiller ses archives, qui ne sont plus toutes en ligne anyway). Ensuite j'ai chantonné souvent "La braderie des enfants rouges", de l'album La marche que j'avais emprunté cette fois à la Médiathèque de Louvain-la-Neuve. Puis quand j'ai rencontré Monsieur on avait tous les deux dans notre auto le cd Les animals. Un jour de 2007 je suis revenue du Park Music avec In the garden, et pour Noël je venais d'offrir Rentrer au port. J'aurais voulu que ça continue encore, j'aurais voulu le voir en concert, J'aurais voulu, oh j'aurais voulu ... Mais c'est tout, ça s'arrête là. Mano Solo est parti (finalement, diront certains). Il a taillé sa route.

Pour ceux que les documentaires intéressent, les canadiens sont gentils et proposent des films en intégralité à voir sur leur site gratuitement. On dit Merci. Et parlant de documentaires toujours, j'avais vraiment apprécié celui de Ludovic Cantais : Hubert Selby Jr., 2 ou 3 choses ..., qui donnait sur l'écrivain un éclairage nouveau pour ceux qui ne le connaîtraient pas. D'ailleurs, cet article paru à sa mort était très bien écrit et vous donnera peut-être envie de le découvrir.

Hormis ça, après 2 ans à ne pas avoir l'esprit tranquille, j'ai pu voir qu'il y a parfois une justice, que ça fait du bien, et que passer ensuite une nuit sans plus penser aux problèmes est quelque chose de tout à fait inestimable.
commentez ce post

Mardi 3 novembre 2009 (—)

Petits Gervais aux fruits, ça compte autant qu'un steack !
Je me demandais juste si j'étais la seule à me souvenir de cette pub ?! Ou alors je l'aurais inventée dans un rêve ? Je ne retrouve absolument rien là-dessus sur la grande toile ...
Et je ne sais pas s'ils sont encore en activités mais il y a plein de beaux livres super chouettes sur le dessin animé chez Dreamland éditeur. Comme Les pionniers du dessin animé américain, ou Les 50 meilleurs dessins animés américains. Un projet de livre, avec des mots à moi dedans (entre autres), va peut-être voir le jour sous peu, mais il y a encore pas mal de travail à abattre avant ça. Donc je vous en reparlerai (ou pas).
Oh, et pour ceux qui l'ont pas encore entendue, Carmen Maria Vega avec "La menteuse" c'est vraiment un truc à faire des petits bonds dès le matin.
commentez ce post

Vendredi 9 octobre 2009 (—)

* M I A M *
Mon dernier énorme coup de coeur "comics" c'est Phase 7 d'Alec Longstreth. Dans ce roman graphique, Alec (qui vient juste d'avoir 30 ans) raconte tout son parcours des débuts à la fin : comment il partageait travail et études avec projets personnels, comment il a lancé son mini-comic, comment il s'est fait une place dans le milieu ... C'est vraiment très enrichissant, bourré d'enseignements divers sur le métier d'auteur de comics et on y croise plein de bonnes références et d'auteurs connus. Un MUST !
Toujours dans le même domaine, l'intégrale American elf de James Kochalka m'occupe depuis un petit temps et est très agréable à lire pour se détendre lors de courtes pauses. Un de mes prochains achats : Noir c'est noir de Tim Lane (dont j'adore cette affiche), à l'ambiance très Charles Burns. Angoulême 2010 promet d'être exceptionnel : l'avant-programme nous annonce la venue d'Art Spiegelman, de Dash Shaw, Enki Bilal, Joe Sacco et même, sous réserves, celle de Robert Crumb, wahou !!
commentez ce post

Mercredi 12 août 2009 (—)

Gaume Jazz 2009
Cette année le Gaume Jazz Festival aura lieu les 14,15 et 16 août. Il y aura des groupes très attractifs comme Flat Earth Society, Al Jawala, Dash mais bien d'autres encore.
C'est étrange pour moi d'en parler parce qu'il y a deux ans, au samedi du festival, j'ai reçu un sms m'annonçant que mon oncle était entré à l'hôpital, on lui a diagnostiqué un cancer des poumons et il en est mort 3 jours plus tard. Ma grand-mère a essayé de tenir le choc un petit temps mais cette année à la St-Valentin on était à son enterrement. Une semaine plus tard je me retrouvais encore à l'église pour une amie qui s'est suicidée sous un train. Je crois que j'avais besoin de l'écrire, parce que ça me soulage un petit peu, ça fait un peu moins mal. Voilà.
commentez ce post

Vendredi 07 août 2009 (—)

Goodbye John
Pourquoi c'est toujours les meilleurs qui partent en premier ?
John Hugues, LE réalisateur des films ados/mômes intelligents, est décédé d'une attaque cardiaque à 59 ans. Et merde. Sixteen candles c'était lui, Breakfast club encore lui, Weird science, Ferris Bueller's Day off, Uncle Buck ... Il a contribué aussi à Home Alone, Miracle sur la 34ème rue, Flubber et j'en passe.
Moi qui attendait qu'il fasse son retour ... vraiment, ça fait chier.
"Life moves pretty fast. If you don't stop and look around once in a while, you could miss it."(Ferris Bueller's Day Off)
commentez ce post

The Brat Pack
C'est de circonstance :
Nom générique donné par les médias à un groupe d’acteurs et d’actrices nord-américains qui se sont révélé dans les années 1980 et sont notamment apparus à l’écran dans des films destinés aux adolescents.
le site officiel / la page Wiki / Un dossier du New York Mag sur le sujet
commentez ce post

Jeudi 06 août 2009 (—)

Le coin du genou dans les meubles (ça fait mal)
Le week-end qui vient de passer était un bon week-end d'été, avec le Borqtour festival à St-Hubert (où on a vu Gilles et Zak) entrecoupé par la nuit du livre et de l'accordéon à Redu, où, accompagnée de L. j'ai déniché pour trois sous cinquante de vieux exemplaires de Charlie bourrés de bons vieux comics et avec des couvertures sensationnelles ! et puis aussi un numéro d'Actuel avec un feuillet original de Maus d'Art Spiegelman. D'ailleurs, il y a sur Mundo BD deux très bosn articles sur la naissance de l'Underground (1 et 2). Et puis aussi Daniel Clowes, Jeffrey Brown, James Kochalka et bien d'autres ont réalisé des thèmes pour iGoogle, j'adore ! Et puis, bien que ce ne soit pas le style que je préfère, j'aime assez les dessins de Young Liars de David Lapham, peut-être aussi parce que l'histoire a l'air assez rock'n'roll. Le premier numéro est librement accessible ici. Et la vitrine du Fantagraphics bookstore à Seattle est excellente. Niveau pellicule, le prochain film de Wes Anderson sortira en décembre et s'appelle "The fantastic Mr. Fox". Il est basé sur un livre du génial Roald Dahl et de ce que j'en ai vu c'est plutôt prometteur ! Trailer. Sur le diary de mptv Images, de superbes photos.
commentez ce post

Lundi 13 juillet 2009 (—)

On ne naît pas chapon*
Les mois de juin/juillet/août sont toujours pleins à ras bord (tiens, je ne l'ai pas écrite souvent cette expression) de fêtes et autres barbecues avec les amis, mais pas seulement ! ce sont aussi les meilleurs mois de festivals : festival du conte (où au Marché du livre j'ai trouvé deux Hemingway et un bouqin génial sur le cinéma d'animation avant et après Walt Disney), festival Esperanzha, Gaume jazz festival entre autres ... Ce sont les mois qui, même si le temps en Belgique est exécrable et que vous devez travailler tout l'été, vous donnent un petit goût de liberté-légèreté-évasion. On pense terrasses, balades, hamacs, levers et couchers de soleil au lieu de factures, nuit à 17h, entretiens auto et grippe. Par exemple. Donc c'est bien, vive l'été quand même.
* Merci Monsieur Fiancé pour tes phrases de fin de soirée pleines de bon sens ;)
commentez ce post

Tapis, mon ami
Il est rouge, il est doux sous les pieds et il donne envie de passer plein de temps au salon : mon ami le nouveau tapis (bientôt ici une photo - ou pas). Et qui dit salon dit films : je trouve que les dossiers thématiques de la Bibliothèque du film sont une bonne idée mais ils pourraient pousser plus loin et changer le design. Rapport salon toujours, sur welcometothesalon.com, une interview de Woody Allen par Godard !
commentez ce post

The comics part
Comme Alex Robinson est un gars super cool, il m'a laissée être son amie sur Fesse de bouc et il a même répondu à mes questions concernant la traduction de Too cool.. et l'adaptation ciné de ses livres :
"Bonjour!
TOO COOL is supposed to be coming out in French from Rackham, the same company which did my other books, but they haven't told me when. Hopefully, I'll be able to return to France to promote it in stores when it does!
The movie: it is true that the book has been "optioned" for a movie but there are still many hurdles to jump before it means the movie will actually be made. All of my other books have been optioned before, and nothing has happened, so we're trying to not get too excited while remaining hopeful.
Merci!
Alex"

Sinon, envie de lire Snake'n'Bacon's Cartoon Cabaret de Michael Kupperman. Et la Cinquième Couche c'est bien, en plus c'est belge ! Ensuite, Craig Thompson prépare "enfin" un nouveau livre appelé Habibi. Et dans le Best of Bodoï : les interviews des meilleurs blogueurs BD.
commentez ce post

Vendredi 26 juin 2009 (—)

And so Michael is dead
Je me souviens qu'en '91 ou '92, dans le local bibliothèque de l'école primaire, une copine avait voulu me faire croire que Michael Jackson était mort. On avait 9-10 ans et on s'était dit "T'imagines un monde sans Michael Jackson ?". Je sais pas, on le voyait tellement partout à l'époque que cette question était grotesque et ce fait inimaginable. À la maison on avait acheté ou reçu son album Dangerous avec cette pochette totalement dingue de Mark Ryden, et issu de cet album il y avait la chanson Black or white qui avait donné naissance à une blague pourave, on voyait d'ailleurs Macaulay Culkin dans le clip {qui avait été réalisé (comme Thriller) par John Landis, réalisateur de Hamburger film sandwich qui a été l'inspiration des Nuls}. Puis il a fallu à plusieurs reprises chanter We are the world aussi. Et comme si la boucle se bouclait, une des dernières fois où j'ai été confrontée à Michael Jackson contre mon plein gré ce fut en rhéto, quand la chanson thème de notre veillée était Thriller et qu'il avait fallu mémoriser je ne sais combien de pas de danse. Sans doute qu'un jour par pure nostalgie je regarderai Moonwalker (c'est quand même la cassette vidéo musicale la plus vendue de tous les temps). En attendant et après tous les scandales qu'on connaît, c'est peut-être pas plus mal comme ça. "Le Roi de la pop" est mort, comme les années qui l'ont consacré.
commentez ce post

Jeudi 11 juin 2009 (—)

Exposition VRAOUM !
J'ai demandé à mon monsieur si d'ici la fin septembre il serait possible de faire un saut à Paris. Non pas que je veuille escalader la tour Eiffel ou faire du shopping sur les Champs Elysées, non, c'est surtout que je meurs d'envie d'aller voir l'expo VRAOUM! à La Maison Rouge. Au programme : des oeuvres de Winsor McCay (Little Nemo) et Richard F. Outcault (The Yellow Kid) , ponctuées par des sculptures comme L'hospice de Gilles Barbier, côtoieront (entre autres) des oeuvres actuelles de Lewis Trondheim ou Charles Burns. Ce doit être, à mon avis, un superbe hommage au 9ème art ! Le dossier de presse est d'ailleurs plus qu'alléchant ! Et c'est jusqu'au 27 septembre.

"Le plus grand peintre du XXe siècle, c’est Walt Disney."(Andy Warhol)
commentez ce post

D'ailleurs ...
L'exposition citée ci-dessus me fait penser aux deux derniers romans graphiques lus en date : "La vie est belle malgré tout" et "Wimbledon Green : Le plus grand collectionneur de Comics du monde", de Seth (ami souvent cité chez Chester Brown). Dans le premier, l'auteur essaye de retrouver la trace de Kalo, un illustrateur du New Yorker tombé dans l'oubli, et dans le second il fait le portrait des collectionneurs souvent acharnés de Comics (surtout les anciens et pièces rares). Selon moi, un véritable délice, j'ai hâte d'en trouver d'autres à lire. Une chose en amenant une autre, Daniel Clowes, qui travaille sur son nouveau livre, a illustré la couverture du New Yorker de mai. Et enfin, si vous voulez (pour Noël ou toute autre occasion), vous pouvez toujours m'offrir un abonnement international :)
commentez ce post

Compost
L'envie de réécrire ici a été soudaine et est peut-être passagère, alors j'en profite pour lier ici une partie de ce que j'avais noté d'intéressant ces derniers mois. Et je le fais autant pour moi que pour vous, cet espace étant en quelques sortes ma mémoire numérique, accessible n'importe quand depuis n'importe où.

Grande nouvelle pour ceux qui n'aiment pas lire en V.O (n'est-ce pas chéri ;P), l'intégrale d'American Splendor va enfin sortir en français ! / Pour continuer dans ma lignée des livres rock, je suis en train de lire l'intégrale du Stereo Club d'Hervé Bourhis (encore lui) et j'ai envie de lire Rock'n'Roll Life et Freelance de Philippe Garnier / Side B pour la musique en général / Proteus Mag, un magazine qui fait penser à Juxtapoz / De chouettes diaporamas sur Fluctuat, comme celui sur Art Spiegelman ou celui sur Des romans pour voyager sans bouger / Je lirais bien les comics de Tom Humberstone et Virginia de Dash Shaw/ Too cool to be forgotten, le dernier livre d'Alex Robinson (remember le génialissime De mal en pis) pourrait bien être adapté pour le grand écran ! / J'aime le travail de Brian Bolland, qui a notamment dessiné un numéro de Tank Girl / The Daily Cross Hatch est un super blog à propos des comics / designisnotacrime.com / wafwafwafwaf.be, interviews et clips version belge par Brice (ancien guilty.be) et Christine Massy/ Un teen movie à l'air sympa : Bart got a room / Les top moumoutte de Musilangage c'est fun ! / Sur son site, on apprend que Douglas Coupland n'a pas de page Facebook ou Myspace, mais il a un Twitter / Depuis cet article, j'ai envie de lire ce livre sur Hemingway / Le 14 avril '09, Michel Gondry a ouvert son nouveau site, et en même temps il sortait un nouveau dvd sur son travail / Expo Charles Burns en Italie / Mondo Hollywood : documentaire de Robert Carl Cohen sur le Hollywood psychédélique des 60's / Wiki Proverbs : marrant et utile / S.Darko (avec James Lafferty des Frères Scott), pour continuer Donnie Darko, encore une suite qui craint ? / Filming locations : un gars qui se prend en photos à différents endroits de scènes de films, impressionnant
commentez ce post

Mercredi 26 novembre 2008 (21h47)

Les enfants de Timpelbach
C'est toujours un peu étrange quand vous avez l'idée de faire quelque chose depuis toujours (même si vous ne comptez pas vraiment réaliser cette idée) et que quelqu'un y pense aussi et le fait à votre place. C'est ce qui m'est arrivé avec ce livre, "Les enfants de Timpelbach", dont j'ai toujours pensé qu'il ferait une bonne adaptation cinéma. Hé bien apparemment c'est aussi ce que se disait Nicolas Bary. Reste à voir si le film sera à la hauteur de mes espérances (voir post du 26/01/2003). Seule chose énervante avec les adaptations c'est que comme d'habitude maintenant la couverture du livre fera référence au film, et selon moi ça lui enlève toujours une part de ses origines.
commentez ce post

Rock'n'roll baby
Mes lectures du moment sont plutôt orientées comics ou rock'n'roll, ou un mélange des deux comme l'excellent "Petit livre rock" d'Hervé Bouris. Et pour se nourrir des critiques rock et gens alentour, rien ne vaut le "Dictionnaire raisonné de la littérature rock", très très bon. En lien avec le cinéma et le rock'n'roll toujours, je me délecte du "Dico du Rock'n'Roll au cinéma" avec sa belle couverture pop. Dommage toutefois qu'un petit dvd d'extraits n'accompagne pas le bouquin.
Un peu de Kerouac pour clôturer : Sur les pas de Kerouac, des blogs de Libération et Le Monde.

"Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelque chose, fous de vivre, fous de parler, fous d’être sauvés, ceux qui veulent tout en même temps, ceux qui ne baillent pas, brûlent, brûlent, brûlent, comme un feu d’artifice." (Jack Kerouac)
commentez ce post

Vendredi 25 juillet 2008 (14h35)

Gaume Jazz Festival (8, 9 & 10 août)
24ème édition du Gaume Jazz Festival, avec des pointures comme Erik Truffaz, In the country, Aka Moon, Acoustic Ladyland et plein de groupes à découvrir si vous ne les connaissez pas encore : Claudine Muno & The Luna Boots, Puggy, Elina Duna 4tet, ...
Toutes les infos nécessaires sur www.gaume-jazz.be
Si vous comptez venir, prévenez-moi, on ira se boire un Orval :)
commentez ce post

Jajaja (parfois je ris en espagnol)
He oui, vous ne rêvez pas, presqu'un an plus tard c'est bien ce petit fichier weblog.html que je viens de mettre à jour. Je pense à écrire une nouvelle ou quelque chose dans le genre sur ce qui s'est passé en un an parce que ça vous expliquerait correctement mon absence, et puis je retravaille à une nouvelle version du site, pour me faciliter la tâche de mise à jour, etc. Sinon Amsterdam c'est génial, surtout le Jordaan et les magasins vintage, et puis je voudrais voir l'expo KRAZY! à Vancouver, mais ça ça va pas être possible (faut bien rêver parfois). J'ai lu 3 comics sympas cette semaine : Pattes d'eph et col roulé (vraiment génial et amusant, rappelle de bons souvenirs), Kaboul Disco (fort amusant également) et Un été calme (très court, dans un style Daniel Clowes/Chris Ware). Je voudrais trouver le film Bananaz des Gorillaz (Albarn et Hewlett), qui après leur opéra sont sur un nouveau projet nommé Carousel et ils ont réalisé un clip pour les JO sur la BBC.
Si vous êtes sympas, la prochaine fois je vous parlerai d'un lapin géant et de rêveries morbides.
Ah ben j'viens de le faire, tant pis !
commentez ce post

Mercredi 1er août 2007 (18h55)

Gaume Jazz Festival (10, 11 & 12 août)
Le papa de mon amoureux organise pour la 23° année un festival de jazz, avec de la bonne ambiance, des gens choux comme tout et de la bonne bière gaumaise (à savoir la Rulles et l'Orval). Il y a aussi des concerts en extérieur, avec des groupes de ska et autres. C'est pas loin de la gare de Marbehan si tu viens en train, et pas loin de la sortie Habay si tu prends l'autoroute. En clair, t'as pas vraiment de bonnes raisons de pas venir.
Toutes les infos sur le site (que j'ai réalisé, youpie) : www.gaume-jazz.be
commentez ce post

Mardi 31 juillet 2007 (21h10)

Balalaïka for everyone
Je croyais avoir réécrit ici depuis plus neuf, mais bon, faut laisser croire les béguines comme dirait ma maman.
Fort occupée par le boulot, les allers-venues, les découvertes et tant de choses, je m'arrête quand même 5 minutes aujourd'hui pour noter 2-3 trucs.
Si je vais une fois à Amsterdam, je voudrais dormir au Hans Brinker Budget Hotel, l'affiche du London Film Festival de '81 réalisée par Richard Williams est vraiment terrible, j'ai toujours voulu une horloge comme celle-là, je suis dans ma période d'intérêt pour la Silicon Valley*, le Canada et le motion design, le film Everything is illuminated vaut vraiment le coup d'oeil (et la bande-son est sublime), mais vivement quand même le dernier de Wes Anderson (parce que c'est un de mes réalisateurs préférés), parlant cinéma il y a de chouettes articles sur matière focale, et les zombies sont nos serviteurs dans Fido, puis pour finir on va pleurer pour Ingmar Bergman, Michel Serrault et Michelangelo Antonioni.
Sale temps pour le cinéma.
* sans doute à cause des romans de Douglas Coupland, d'ailleurs Jpod le court-métrage a de quoi donner des idées pour un vrai film.
commentez ce post

Mercredi 14 février 2007 (16h06)

Quand ton clafouti a tourné au plat foutu
Si on parlait pour une fois en termes de maladies, je vous dirais que depuis mes bons voeux j'ai eu presque successivement : une gastro, une cystite et maintenant une grippe, la plus mauvaise que j'ai jamais connue. Méfiez-vous donc si, comme moi, un dimanche soir vous vous surprenez à chantonner "Le lundi, c'est maladie" de Bertrand Betsch, il se pourrait bien que sournoisement, les microbes en profitent pour vous jouer un sale tour. Parlant de Bertrand Betsch je me revois encore il y a 2 ans au Park music me pencher par-dessus le comptoir et demander si on pourrait me commander le nouvel album de B.B, Pas de bras, pas de chocolat. Alors encore inconnu au bataillon, monsieur Bertrand sort aujourd'hui déjà un nouvel album (La chaleur humaine) ainsi qu'un livre aux éditions de la machine à cailloux. Deux petites merveilles que je suis déjà impatiente de découvrir.
commentez ce post

Combien de judokas sur le tatami?
Côté nouveautés musicales on notera aussi que le Marchet nouveau est arrivé, Rio Baril est selon moi un petit bijou qui s'inscrit bien dans la lignée du premier album. Dans les autres nouveautés : Totem de Zazie, Mélanger les couleurs de Kaolin, Adrienne Pauly, le live de Cali, Bambi is dead de Juan d'Oultremont. Et ce dernier album me fait penser que ces derniers temps on a surtout écouté La Ruda Salska, Orfeo, Dobracaracol, Java, Erika Stucky et encore plein d'autres groupes bien festifs et pas forcément connus. Presque tout ce petit monde peut être écouté sur Myspace (j'y suis aussi mais sans musique).
commentez ce post

Du Petchuk dans les frites (Dado)
Pour ceux qui l'auraient pas encore appris j'avais donné ma démission le lendemain de mon anniversaire, j'ai presté un mois de préavis et ce 1er février j'ai commencé chez Footschool TV. Et actuellement chaque jour me prouve que c'était le bon choix. Puis on a été faire un tour à Wissant, on a remonté la côte Belge, on a pris un verre à La Panne, on a vu de la neige à la mer, et on a passé 2 jours à Bruxelles, avec The holiday au cinéma, des crêpes au Cheesecake, de fabuleux Gin fizz au Zebra, un dîner avec Caro, des achats chez Brüsel, Alice, au Bonheur, au Wasko, chez Mr Ego et Bernad Gavilan. Et pour le récemment neuf, dans les dernières semaines j'ai dû lire 45 nouvelles parce qu'on m'a demandé de faire partie du jury pour le concours de la JCA. Il y avait quelques très jolies surprises dans les textes, résultats donnés le 3 mars à la Maison de la Culture d'Arlon. Et là je retourne prendre des cachets, du sirop et des gouttes pour les yeux parce qu'on va bientôt être à cours de mouchoirs mais la grippe reste tenace et faudrait que j'aille refaire des stocks. Toto a passé un anniversaire au lit à cause d'elle, j'ai manqué hier soir le concert de Dominique A à la Kulturfabrik (2 min à pieds du boulot !), on tousse comme des enragés et on sait plus bouger aujourd'hui encore, et on va devoir annuler un super bon souper de demain soir. Alors soyez vraiment vigilents, c'est pas une tendre la grippe 2007.
Expression retenue de la semaine : Abuser du litron (dans La petite olive des Wriggles).
commentez ce post

Dimanche 24 décembre 2006 (15h46)

HO HO HO !
Hé bien oui, chers lecteurs, je fais toujours partie du genre humain qu'on peut qualifier de "vivants" et par cette occasion j'en profite donc pour vous souhaiter à tous un EXCELLENT et surtout très festif Noël (oui, je sais festif et Noël collés ensemble ça sonne un peu moche mais on s'en fout). Voilà donc, je vais déjà dire Bonne année aussi hein, des fois que ... et en tous cas, à fort bientôt !
commentez ce post

Mercredi 15 novembre 2006 (03h36 am)

Austin & clafouti aux pommes
À défaut d'un Redondo à lire (même un PDF demo de quelques chapitres aurait fait l'affaire), je me suis vue obligée de me rabattre ces dernières semaines sur des Lolita Pille [N.B:Penser à visionner le film adapté de Hell] et autres Florian Zeller afin de jeter un oeil sur ce que la "Nouvelle génération" pouvait bien écrire. Mmm Mmm. Ne voulant pas me prononcer, je dirai juste que ça a au moins le mérite de se lire vite, ce qui peut être fort pratique dans certaines situations. Ensuite, sans doute en repensant à l'affaire JT Leroy ou parce que Tony Gatlif sort un nouveau film avec elle (Transylvania) (merci ArteRadio pour cet enregistrement sur le tournage), j'ai eu envie de regarder The Heart is Deceitful Above All Things, un film de et avec Asia Argento. Oui, Mmm Mmm. Je m'attendais à quelque chose peut-être d'un peu plus exceptionnel mais ça se laisse voir et il y a de belles séquences, puis Jimmy Bennett joue extrêmement bien et voir Marylin Manson sans maquillage ça change. En attendant je préfère quand même écouter Lou me parler des photos de William Eggleston, et t'observer t'emporter quand tu me parles de John Zorn, et qu'on regarde la victoire de Justine H.H. en écoutant Nina Simone. Puis trouver Max et les Phagocytes chez une bouquiniste qui se chauffe aux carottes de pin, ou emprunter Le journal du séducteur de Kierkegaard à ton père. C'est tout ça que je préfère, et dont j'ai envie, en mode repeat jusqu'au finish. Parce que c'est inattendu, intéressant, et que je ne m'en lasse pas.
commentez ce post

Lundi 23 octobre 2006 (23h40)

Comment tu écris airbag ? — elle a demandé*
Le mail d'une question (que deviens-tu ?) de mllevie a un peu agit sur moi comme un pic sur l'électrocardiogramme (oui, j'aime bien les longs mots) d'Ariel Sharon si on lui annonçait la résurrection de Yasser Arafat (mais si, tout peut arriver). Je me suis dit que bon, c'est vrai, j'ai plus trop le temps depuis de sacrés mois parce que j'arrête pas entre le boulot, le mariage du frère, les amis et Toto mais bon. Je peux pas vous laisser là comme ça non plus sans nouvelles. Donc voilà, je vis encore. Je deviens une professionnelle du montage vidéo (en même temps c'est mon métier tu me diras), je suis allée à un concert de Thomas Fersen (ukulélé) et à celui de Thibault le lendemain, j'ai testé La nuit des publivores (qui était relativement décevante) et on va m'emmener au concert de Vincent Delerm en novembre (parce que j'ai été sage). Ah, et si vous achetez le Lou de ce mois-ci vous me verrez dans la double-page consacrée à Arlon (puisque même mes collègues s'en sont rendues compte, autant le dire). Pour le ciné je vous conseille Dans Paris de Christophe Honoré (avec l'obsédante chanson Cambodia de Kim Wilde dans la bande-annonce) puis aussi Little miss sunshine, pourquoi pas, et dès que le prochain film avec Zach Braff (The last kiss) sera dans les salles, j'y serai aussi. Puis période Charlotte Gainsbourg (again) depuis le film de Gondry, son album 5:55 (The songs that we sing, surtout), et envie de voir Prête-moi ta main. Pour les lectures bouquins j'ai un peu du mal à terminer Well de Matthew Mcintosh.
– FIN DE TRANSMISSION –
* quand assise par terre dans sa chambre elle m'a laissée lire Brève cohabitation pendant plus d'une heure avant qu'on ne descende regarder une partie du Truman show
commentez ce post

Samedi 19 août 2006 (14h15)

LA SCIENCE DES RÊVES
Je me suis rendue hier pour la seconde fois (en deux jours) à la séance tardive de "La science des rêves" (ou The science of sleep) de Michel Gondry. J'imagine très mal un autre film obtenir ma palme d'excellence pour 2006. Moins américain qu'Eternal sunshine tant au niveau des acteurs que des décors et de la musique (je suis fan de la chanson des chats "If you rescue me"), Michel Gondry nous livre ici un petit bijou intimiste et drôle dans lequel on retrouve l'entièreté de son univers. Si on jette un oeil à droite à gauche, Michel Gondry aurait déjà deux autres films en cours : l'un avec Jack Black, et l'autre avec ... Daniel Clowes ! (oui, madame) au scénario. Des réjouissances en perspective.

Le site officiel FR / Le site officiel US
The unofficial Michel Gondry weblog
Une interview de Michel Gondry
Pour l'objectivité, un article "contre" sur Fluctuat
commentez ce post

Wonder showzen & other stuff
Je n'ai pas vraiment le temps d'écrire le temps d'écrire le temps d'écrire (stop!) plus parce que je suis comme à mon habitude encore en retard et je dois filer à la Foire aux artistes à Chassepierre où mes collègues tournent un sujet, alors en vrac :
youtube.com, wonder showzen, poum tchack, ClikClak : une excellente vidéo, itsartmag.com, paperrad.org.
commentez ce post

Sinon depuis
Je construis des huttes en frigolite (même pas vai, je sais)
commentez ce post

Lundi 3 juillet 2006 (11h53)

Là où ça m**de par manque de sommeil
J'ai mal aux pieds parce que j'ai trop marché avec des tongs. L'été commence fort, avec un premier juillet barbecuesque, du plein air à Fontenoille et des gens qui crient, chantent et klaxonnent dans les rues à 5h20 du mat' quand on nous demande de partir. "Portugal portugal portugal" pouvait-on entendre. Olé ! Hier ce fut un défilé dans les rues de Gérouville en suivant les musiciens et en faisant Mathilde avec les vieilles mamys, secouons la main, bonjour bonjour, c'est rigolo, on est encore bourrés de la veille. Le chapiteau et des liquides jaunes rafraîchissants qui s'accumulent sur la table et qu'il faut bien boire avant que ça ne platifie. On m'a forcée je vous jure, si si. Et regarder les autres suer sur scène ou manquer de tomber raides à cause de la chaleur. Et préférer les toilettes du Paradis à la petite Cathy. Ensuite on a peut-être oublié, voire que non, on a mangé des pâtes et on s'est mis en route pour un bal années 80, et mon cousin c'est le plus beau le plus fort le plus intelligent. C'est normal parce que c'est mon cousin. Et tout le monde devrait avoir le même sang que nous, elle a dit.
commentez ce post

Samedi 1er juillet 2006 (13h27)

Je ne suis jamais à l'heure
Un cadre à bords noirs avec une photo d'Audrey Hepburn dedans, placée juste à côté de la première porte-fenêtre du salon, voilà la dernière chose qui est venue s'ajouter dans l'appart'. J'avais envie hier de revoir des Woody Allen ou encore À bout de souffle de Godard mais je n'en n'ai rien fait et j'ai plutôt choisi Benny & Joon. Si les cinémas du coin me le permettent j'irai un jour zieuter Les particules élémentaires adapté du roman de Houellebecq. Et là je vous laisse parce que c'est samedi après-midi, y'a du soleil et y'a des amies et une fête de beach Volley qui m'attendent. En juin au calendrier il y a eu (entre autres) : l'anniversaire de chicken (toujours un évènement), le souper anniversaire de Maryline, le barbecue au pont de fer, les fêtes de la musique, le Rock-a-field, ...
commentez ce post

Mercredi 07 juin 2006 (10h32)

Back from the dreamin' days in Europavox
Europavox = Music, friends, parties, alcohols, exchanges. Wonderful time to resume.
Le retour à la réalité bien que dotée d'un karma hyper positif est une chose un peu difficile le premier soir mais ça prend une tournure passable dès le lendemain. Parce que le corps et l'esprit sont chargés d'énergie positive à bloc, ça fourmille d'idées et de projets et le fait de revoir les photos de tout ça agit comme la pilule magique du bonheur. Pour un voyage que "je ne sentais pas" à la base, on peut dire que vraiment ça m'apprendra à partir avec de mauvais pressentiments. Tout était excellent. Merci au magazine, aux organisatrices, aux autres ambassadeurs, aux groupes. Et à mes p'tits essentiels de la vie, ceux qu'on appelle amis, qui prennent des nouvelles dès le retour, ça aide à faire un atterrissage en douceur.

Un petit lien au passage, qui n'a rien à voir maix c'est comme ça : www.kourtrajme.com

See you very soon you all fucking wonderful people of Europe :)

Parfois je note en vitesse des choses sur http://spaces.msn.com/IlovePiper-Heidsieck et j'oublie d'en faire part ici ...
commentez ce post

Mardi 30 mai 2006 (01h46 am)

Trous dans les chaussettes et nouilles au poulet
Voilà voilà ! Un mois plus tard pile poil, c'est pas beau ça ? Je dois vous avouer que déménager demande beaucoup plus d'énergie et de temps que ce que je pensais, donc du coup j'ai un peu fait l'absente. Ce qui ne va pas aller en s'arrangeant d'ailleurs, étant donné que dans 5h je pars pour l'Europavox à Clermont-Ferrand et ce jusque lundi. Busy life. Puis qui dit 30 mai dit Happy Birthday Héloïse, que j'ai d'ailleurs revue à la fête du Maitrank ce week-end, youpie youplà. Un p'tit bonjour à Nono aussi. Et une pensée pour les p'tits crocos et autres animaux en bloque. Pour le reste j'ai noté plein de petites choses par-ci par-là, mais le temps manque. Mais je ne perds rien. Mais mais mais. Tais-toi. Okay. Bon. Laissons la pluie nous tomber dessus, parce que de toutes façons, ce n'est pas suffisant pour nous empêcher d'être heureux. À tout bientôt.
(Oh ! Et Kevin Smith nous a pondu un Clerks 2, et y'a un nouveau Almo. Réjouissance !)
commentez ce post

Dimanche 30 avril 2006 (17h00)

Intéressons-nous (tout en mangeant des WineGums)
La traduction française de Hey, Nostradamus ! de Douglas Coupland est enfin publiée au diable vauvert. Nicolas Rey quant à lui change d'éditeur et nous livre Vallauris plage, son cinquième roman, chez Grasset. Et chez Grasset encore, puisqu'il ne se démode toujours pas (et ne se démodera sans doute jamais), un livre d'entretiens avec Andy Warhol. Côté toile, puisque j'avais vraiment bien aimé My life without me, je ne peux que me réjouir de voir se réunir à nouveau Isabel Coixet et Sarah Polley pour un nouveau film : The secret life of words. Et comme par hasard il y a dans le trailer une chanson que j'adore : Hope there's someone, d'Anthony and The Johnsons. Puis pour le plaisir de retrouver Laurent Lucas, j'essayerai de voir De particulier à particulier. Si on a la télévision on pourra suivre ce soir une soirée psychanalyse et jeudi un vieux classique, Une étoile est née, avec Judy Garland. Tous les deux à 20h40, sur Arte. Télévision encore, l'INA propose Archives pour tous, soit plus de 100.000 émissions télé & radio à consulter en ligne, mais vu l'affluence de visiteurs de ces derniers jours, les vidéos ont un peu de mal à s'afficher.
commentez ce post

Mais sinon, à part ça ?
On se dispute, on se rabiboche, tu pars en voyage, je déménage, elle me propose une place pour Mickey 3D demain à l'Atelier, il me dit qu'il m'y accompagnera, vous ne donnez pas de nouvelles de la Normandie, nous affrontons la neige du mois de mai, je refais des chutes de tension, ils s'occupent de tout et même du reste, nous avons hier tout expliqué autour d'un verre de vin, tu as failli rater le car qui partait tôt le matin suivant. Les choses ? elles s'arrangent progressivement. Et nous tous ? on a beau parfois se perdre de vue, on se retrouvera toujours. C'est ainsi.
commentez ce post

"Nul ne veut faire partie d'une fiction, encore moins si cette fiction est réelle." (Paul Auster)

Mardi 25 avril 2006 (22h20)

Des conditions de détention inhumaines
Voici la preuve que les choses les plus graves peuvent arriver chez nous aussi :

"Depuis plus de deux mois, la journaliste kurde Zubeyde Ersöz subit des conditions de détention injustes et humiliantes. Stigmatisée comme « terroriste », elle est enfermée dans une cellule d’isolement de 6 mètres carrés, obligée de se mettre à nu avant et après chaque visite d’avocat et de se faire enchaîner aux pieds lors de chaque visite d’audience. Rien ne justifie des mesures pareilles, d’autant plus que le Parquet Général a proposé sa mise en liberté, étant donné qu’il n’existe pas d’éléments suffisants pour prouver les crimes dont la Turquie l’accuse. La grève de la faim qu’elle a commencée il y a huit jours pour protester contre ces traitements dégradants et contre le caractère arbitraire de sa détention nuit gravement à sa santé."

Cela ne se passe pas dans un pays à des milliers de kilomètres mais au LUXEMBOURG, alors réagissons et SIGNONS LA PÉTITION.
commentez ce post

Punk drunk life
Enormément de choses ont changées en très peu de temps mais je vous en informerai plus longuement sous peu. Réjouissons-nous, Art School Confidential, le nouveau film de Terry Zwigoff (scénario de Daniel Clowes en prime) est enfin arrivé ! Point de vue satirique j'ai reçu aujourd'hui de chez Denoël Vies littéraires qui se laisse lire bien plus que plaisamment tout en rappelant que ces monstres sacrés de la littérature étaient avant tout des êtres humains. Edward Sorel nous donne qui plus est l'envie d'aller en savoir un peu plus sur les humoristes new yorkais de la trempe des Dorothy Parker, James Thurber et autres Woody Allen. Et puis alors je me suis souvent dit que si j'avais su dessiner j'aurais bien voulu exercer comme métier "Illustratrice de livres pour enfants", et peut-être qu'alors on m'aurait retrouvée sur childrensillustrators.com
Hier matin une rédactrice du magazine luxembourgeois Nico m'a téléphoné pour m'annoncer que j'avais gagné le concours Europavox, ainsi si tout se passe bien je profiterai du festival du 30 mai au 04 juin, accompagnée d'Emilie et Hugues, tous frais de transport, logement et pass payés. Moralité : quand la vie vous tire la gueule y'aura toujours une grimace pour vous faire marrer.
commentez ce post

Updatez vos bookmarks
Pour ceux qui avaient enregistré l'url http://the-flo.e-motionalis.net pour arriver ici, il est temps de mettre vos bookmarks à jour parce qu'Axel cessant ses activités d'hébergeur formidable, le mieux est d'utiliser http://www.the-flo.net/weblog. Les citations quant à elles devraient revenir bientôt. Ou pas.
commentez ce post

Dimanche 05 mars 2006 (15h16)

Comme tu veux
Il est assez difficile de rentrer de 5 jours à la Côte d'Azur (où il faisait assez beau que pour savourer des pastis sur la terasse en t-shirt) et de retrouver les voitures bloquées par 30 centimètres de neige. De merder ensuite et de blesser la personne qui a le plus d'importance dans votre vie. Puis de se rendre compte que le temps passe bien trop vite et qu'on est plus au courant de rien en ce qui nous concerne. Dans les baffles, l'album intimiste et un peu grivois de Claire Diterzi en attendant d'avoir le nouveau Emilie Simon (Végétal) ou Chevrotine d'Holden. À part ça j'aime beaucoup le style de Peskimo (+ themonstermash) et d'Ashley Wood, et si comme moi tout ce qui est historique vous intéresse un tant soit peu, la BBC propose ses vidéos d'archives. Au-dehors le soleil est de retour et les pelles à neige s'activent.
Et si tout n'était pas perdu ?

"J'ai un projet, devenir fou." (Charles Bukowski)
commentez ce post

Mardi 14 février 2006 (01h38 am)

FIBD 2006 (fin)
And so voilà ... Angoulême, même si je n'ai pas encore pris le temps d'en faire tout un récapitulatif, s'est très bien passé. J'ai eu la chance d'y voir Jeffrey Brown (imaginez ma joie), Mezzo (qui m'a fait une superbe dédicace) & Pirus (qui m'a recommandé The death-ray de Daniel Clowes) pour Le roi des mouches, j'y ai découvert Paul Hornschemeier et surtout Choco Creed. J'ai fait des achats, beaucoup trop, mais quand on aime on ne compte pas, right ? Seul regret : avoir manqué l'opportunité de m'offrir une mini Little Enid avant la fin du stock au stand du monsieur venu tout droit du magasin Het besloten land, à Leuven (je devrai donc aller y faire un saut).
commentez ce post

(et suite)
Depuis le retour tout a été fort mouvementé, ainsi j'ai partagé un pot de moutarde avec un ours polaire, j'ai écrit de la main gauche, j'ai offert ma pièce espagnole porte-bonheur. Mon frère m'a fait don de 16 Kriek (la date de péremption était imminente) que j'ai bues dehors sur un banc enroulée dans un plaid avec mon cousin et ma cousine, j'ai été lauréate à un concours de nouvelles drôles et je m'suis fait bouffé la main par une chèvre albinos (non, pour ça j'déconne).
Enfin bref, j'ai regardé dernièrement Thumbsucker et Me and you and everyone we know qui sont pas mal du tout, mais je garde des réserves d'enthousiasme pour Everything is illuminated et Nacho Libre (par le réalisateur de Napoleon Dynamite et avec Jack Black) mais surtout, SURTOUT, pour le nouveau Michel Gondry : The Science of Sleep.
Musicalement parlant Joseph d'Anvers est à l'ordre du jour, le dernier Dominique A ne va pas tarder à trouver le chemin de mes oreilles et dès que Miossec se décide pour son nouvel album (au printemps normalement), je saute dessus.
Liens griffonnés dernièrement : semainedelacritique.com / buckla.com / graffititv.net / proteinos.com

"J'ai voulu garder les yeux secs et notre vie à contretemps." (Joseph d'Anvers)
commentez ce post

J'ai failli oublier de mentionner le Goupil le Fol, bar incroyable de Bruxelles où on a passé la soirée du lundi de retour avec Caro, Tom et les 2 Nico à siroter du vin à la cerise (et autres flavours). Awesome.

Mardi 24 janvier 2006 (02h17 am)

Crying ribambelles
Comme toujours c'est encore à la dernière minute que je me demanderai si j'ai tout ce qu'il me faut. "Un voyage se prépare, normalement." me dirait Lou si elle était là. Mais j'opte pour l'impro. Laura s'est occupée des billets et du logement, autant dire donc que le principal est fait. Je me contenterai pour ma part de taper dans un sac quelques affaires, ainsi qu'un calepin et un livre. Un appareil photo et une caméra si j'en ai le courage. Et ce sera alors parti pour le festival international de bande dessinée d'Angoulême, pour lequel je serai absente du 26 au 30. J'espère d'ailleurs avoir l'occasion d'apercevoir Jeffrey Brown parce que son Clumsy tout juste paru aux éditions Ego comme x est une très chouette boîte à sentiments, je suis sûre que chacun s'y retrouvera. Si on laisse de côté les images je vous dirai que je suis en pleine lecture de La manufacture des rêves qu'on m'a offert en même temps qu'une bouteille de Piper-Heidsieck. Life is great, and friends are too. Et bientôt j'entamerai les Jay McInerney.
Le polonais c'est bien, mais les articles en anglais c'est mieux : Webesteem art & design magazine

"Tout est plus glamour quand vous le faites sur votre lit.
  Même peler des pommes de terre." (Andy Warhol)

commentez ce post

Lundi 16 janvier 2006 (23h27)

Goodbye sweetheart, et bonne année
Juste une petite chose mais que j'avais envie de vous dire, c'est plutôt bon signe : j'aime vraiment trop beaucoup les dessins de Marc Boutavant, surtout ses jolis petits lapins. Et puis alors y'a des personnes charmantes qui m'emmènent voir des concerts, comme Emir Kusturica et le No smoking orchestra à l'AB en décembre, et puis le prochain ce sera Camille au Cirque Royal le 6 mai. Merci bien, et vive les frites andalouse (et le Guignolet cerise).
commentez ce post

Mardi 29 novembre 2005 (21h40)

On s'fait un petit Sold out ?
Profitons de l'occasion ... Vous ne faites rien ou pas grand chose ce vendredi 23 décembre ? Alors venez donc écouter La Sonatine à 20H à la Maison de la Culture d'Arlon. Un superbe concert à ne pas manquer (et puis ça me fera bien plaisir).
commentez ce post

Samedi 26 novembre 2005 (15h54)

A cool nicy post. With zombies.
And so voilà, la neige est de retour et il est ma foi bien agréable de rouler à du 20 à l'heure dans des paysages enneigés et de déraper de temps à autres sans pour toutefois qu'il en résulte quelque chose de fâcheux. Depuis la vision de Land of the dead à la nuit de l'horreur de Virton (et puisque monsieur Mox aime beaucoup ce genre de films aussi) on ne fait que parler de films avec des zombies dedans, et de l'humour qu'ils contiennent. D'où d'ailleurs le titre de ce post, inspiré de l'affiche du film Shaun of the dead. Pour les autres films j'ai eu droit (au Festival du Film Européen) à une avant-première de l'excellent Palais Royal de Valérie Lemercier, à Ultranova de Bouli Lanners avec monsieur himself pour parler de son film, également Dopo Mezzanotte qui m'a beaucoup plû et Hawaii Oslo suivi de It's all gone Pete Tong. Des films à voir, si vous avez quelques envies video. Quant à Brice il m'a conseillé de voir _absolument_ le film canadien C.R.A.Z.Y. Sinon, beaucoup de rangement, de sorties, de voyages, et l'attente de mon iMac G5, qui va changer beaucoup de choses à mon avis.
commentez ce post

Lundi 24 octobre 2005 (22h01)

Les p'tits pilous (comme il nous appelle)
Avec tout ça je ne vous avais même jamais montré le dragon magique, à qui j'ai été dire bonjour presque tous les jours d'été. La douce arrière-saison semble bel et bien terminée, le froid est de retour, quel Calvaire. Toujours pas vu ni lu le dernier BEE mais pas bien grave because suis en plein dans Mr Vertigo. Pour notre plus grand bonheur de pseudo-graphistes, Directors Label a sorti 4 nouveaux dvds, et puis le magazine Designflux est à un prix abordable. Et puis un très bon dossier sur La traduction audiovisuelle, que j'ai eu envie de faire un jour mais ... my destiny en a voulu autrement (et je vais pas m'en plaindre en fin de compte). Et puis la sortie de Corpse Bride m'a faite replonger dans l'univers burtonien, muy bien. Bon, ben voilà. Et puis y passe quand St-Nicolas ? Y'en a marre d'attendre.
commentez ce post

Vendredi 14 octobre 2005 (19h52)

Is someone getting the best of you ?
Pendant tout ce temps ... j'ai vogué de fêtes en fêtes, j'ai fait un tour dans les Vosges, j'ai mangé des pistaches avec des vers dedans, j'ai goûté plein de nouvelles bières, j'ai joué un peu de piano, j'ai ouvert des portes trop hautes pour moi (on m'a fait la courte échelle), j'ai retrouvé la saveur du Larmes de Kirsch de Villars, j'ai ressorti mes écharpes et mes mitaines, j'ai chanté des chansons et filmé n'importe quoi, j'ai fait du montage vidéo jusqu'à des heures impossibles, je t'ai dit des choses drôles et graves aussi, j'ai eu mille fois l'occasion de te perdre, mais je n'en ai rien fait. Il faudra pourtant s'en aller.
Les films I love your work et Get well soon étaient très sympathiques, malgré leur impopularité, puis La noce m'a bien faite rire. J'ai revisionné Buffalo '66, parce que Vincent Gallo, Vincent Gallo, Vincent Gallo. Fait des films trop excellents. J'ai envie de voir Thumbsucker. Et je lis du Francis Scott Fitzgerald.

"La vie est tellement sensationnelle qu'il reste peu de temps pour faire autre chose."
 (Emily Dickinson)


commentez ce post

Lundi 15 août 2005 (18h28)

C'est toi qui m'as appris, tu disais
C'est finalement après un bol de Rice Krispies et face au nombre de lecteurs toujours croissant (ahem) que je me décide à reprendre le fichier weblog.html pour y apposer ces quelques lignes supplémentaires.
Niveau lectures je termine de relire Microserfs de Douglas Coupland et je regrette que personne n'ait eu la bonne idée d'en faire un film. Et puis niveau comics (ou romans graphiques pour les puristes), j'ai lu Pussey ! et Ice heaven de Daniel Clowes (faut absolument que je vois Art School Confidential), Le playboy de Chester Brown, Comix Remix d'Hervé Bourhis et le splendide Pilules bleues de Frederik Peeters que je ne peux que vous recommander (la couverture à elle seule est déjà magnifique).
Rentrée littéraire - on va bien sûr citer deux romans que je vais m'empresser d'aller acheter en bonne consommatrice-de-rentrée que je suis : La possibilité d'une île de Houellebecq et Acide sulfurique d'Amélie Nothomb (à noter qu'elle s'est pas cassée pour le titre cette fois). Et puis alors sinon je suis revenue de Bretagne, et dès le lendemain j'ai passé un moment très éprouvant en vidant mon kot de Louvain-la-neuve (c'est comme mettre toute une partie de sa vie dans une petite boîte, vous savez), et puis alors là j'ai plein de rangement/aménagement à faire, c'est pourquoi des bouquins comme celui-ci traînent dans ma chambre : j'ai un projet de Creation Room pour le petit grenier près de ma chambre. Ah oui, et puis aussi je n'en peux plus, tout ceci devient ingérable, il _faut_ que je passe sous un système tout fait, alors que me conseillez-vous : Movable Type, WordPress ou DotClear ? Merci beaucoup (et si quelqu'un veut se charger de le faire d'ailleurs ... non j'déconne).

"Moi j'y ai rien compris, sauf que c'était ma vie"
 (Jean-Jacques Goldman)


commentez ce post

Samedi 23 juillet 2005 (23h01)

Il faudrait réussir à ne plus s'en faire
Finalement la Duvel c'est encore mieux que la Chimay rouge. 1,5 % plus mieux.
Et "oui", j'écoute encore de la musique, je lis encore plein de bouquins et je continue d'aller au cinéma mais la vie s'est vraiment entichée de moi ces dernières semaines et elle me laisse bien peu de temps pour vous parler de tout ça.
Be patient my friends, I'll be back.

"Le fait semble être, si dans la situation où je suis on peut parler de faits, non seulement que je vais avoir à parler de choses dont je ne peux pas parler, mais encore, ce qui est encore plus intéressant, que je, ce qui est encore plus intéressant que je, je ne sais plus, ça ne fait rien. Cependant je suis obligé de parler. Je ne me tairai jamais. Jamais."
 (Samuel Beckett)


commentez ce post

Dimanche 17 juillet 2005 (12h54)

And so voilà
Juillet m'a emportée tellement vite dans son tourbillon (f)estival que je prends seulement le temps de poster a little bit. Comme j'ai la mémoire un peu courte par rapport à l'avalanche d'aventures qui m'est tombée dessus je dirai juste que les gens sont des êtres extraordinaires chez qui on peut regarder un film de Woody Allen un soir très tard et squatter là pour le dodo même s'ils partent en vacances le lendemain, qu'ensuite on peut aussi se décider à la dernière minute pour aller voir le concert gratuit de Louis Bertignac à Luxembourg, arriver trop tard et choisir alors d'écouter les musiciens du kiosque en buvant une margarita fraises au Chi chi's et puis rentrer en parlant des arbres bleu et de Fasbendair. Après il y a des histoires de foot, de fête forraine, de transat et d'alcool, de "je pensais que tu ne reviendrais pas" et autres libertés absolues comme écouter de la musique à fond dans le salon d'une maison vide. Et puis un certain soir, sur le banc d'un parc, tu me parleras de Camus et de métaphysique parce qu'il n'y avait plus de places assises à la séance plein air des Temps modernes de Chaplin. Il y aura eu du tennis l'après-midi, avec un "je te rejoins et on s'en va" puis une route longue et boisée jusqu'au barbecue. Pouvoir se dire que la semaine à venir sera peut-être aussi sensationelle et que c'est bien d'être à nouveau youpie comme tout. Manger des céréales sur la terrasse en commençant la journée et prononcer le mot "zen" suffit à tout résumer.
(Il faudra aussi se souvenir du sorbet Poire Williams, des bougies, du russe et des portes closes)
(Et des livres en soldes chez Ernster où j'ai trouvé Légendes et un livre d'entretiens avec Truffaut)
commentez ce post

Samedi 25 juin 2005 (22h00)

Les soirs de juin (je me sens bien)
Il y a eu cette soirée où je me suis arraché le coin inférieur gauche de la paume de la main droite en essayant de faire un poirier sur un chemin de gravas dans une côte à plus de 13% et où on a tous fini sur le dos à regarder le petit chariot du ciel, après quoi on s'est endormi à 6 dans la chambre avec la voix d'Homer Simpson en fond sonore. Puis cette autre soirée du retour dans les pénates néo-louvanistes où seules les boissons à base de houblon pouvaient nous libérer de la chaleur écrasante de cette fin juin. Et je te raconte même pas le soir de la fête nationale des lulus avec un feu d'artifice grandiôse de quasiment 15 minutes et le "Mais non Flo, regarde en bas, c'est en bas que ça se passe !" alors que j'étais complètement absorbée par les filaments nuageux post-éclatements, et puis le parking -2 place 36 (même si tu disais 37) et avoir fait le tour de tous les restos de la place et des environs pour finalement dégoter deux couverts au Beaujolais pour un filet au poivre vert que j'ai à peine entamé. Ajoutons encore le barbecue d'hier soir dans ce petit bled charmant au nom en code secret "Charly-Oradour", le fou rire dans la voiture et le cocktail à base de rhum et d'absinthe, les prénoms du futur bébé et cette ambiance si typique qui nous faisait penser au Sud de la France ou au village de ta grand-mère. Après un autre barbecue plus qu'écourté ce soir je me prépare déjà pour la suite des aventures qui, même si elles ne sont pas concluantes, me ramèneront ensuite bienheureuse vers les livres et films achetés cette après-midi. Le mois de juin se termine bien, mon bolide roule au poil et si demain ce n'est plus pareil, on vivra heureux de nos souvenirs. Ce sera déjà ça, tu ne crois pas ?
commentez ce post

Vendredi 17 juin 2005 (21h45)

Nota Bene
C'est très gentil à vous chère âme de m'envoyer des mots, mais si vous ne laissez pas d'adresse ça devient tout de suite plus difficile de vous répondre.
commentez ce post

Mercredi 15 juin 2005 (23h58)

TBR - 762
Je sors de la séance tardive des Poupées russes de Klapisch, et si vous avez aimé L'auberge espagnole je vous le recommande vivement. Pour le reste ma foi je me suis remise à la création sous toutes ses formes, à la lecture et au visionnage de films. Parce que j'ai à nouveau des insomnies voyez-vous, alors parfois je me relève et je m'occupe. Ou j'écoute les nouveaux albums d'Albin de la Simone et de Gorillaz. Pas peur des mélanges. Côté films en boîte, pour ceux qui douteraient encore du génie de Woody Allen il faut regarder Interiors, film qui prouve à lui tout seul que Woody peut également faire dans le dramatique, et s'en sortir de façon majestueuse. Et puis sinon j'attends quelque chose, mais je ne sais pas trop quoi. So, let's wait and see.
commentez ce post

Mardi 31 mai 2005 (23h11)

Tu ne diras pas que je ne t'avais pas prévenue
Si je relis les notes de gauche et de droite, il apparaît que je voulais vous parler du film Colour me Kubrick, tout comme du magnifique bouquin qu'a publié Taschen à son sujet. Je peux également vous citer Nicolas Bacchus et Vladimir Anselme, puisque je ne l'avais jamais fait, et encore ajouter ce lien-là et puis celui-ci. Et pour clôturer on prendra La liste des essentiels de Kerouac, retrouvée griffonnée à l'arrière d'une carte, d'une écriture qui semble être la mienne mais que je ne reconnais plus. My world in black and white, with some extatic moments.
commentez ce post

Le dernier jour de mai
J'ai traîné mes chaussures le long des rues, j'ai bu cent fois l'eau du ruisseau, j'ai pleuré sur un voyage annulé et j'ai téléphoné sur des parkings. J'ai delighfully happiness avec des joyful and cheerful (à ne plus vouloir rien dire). J'ai inventé des histoires sur un pont, j'ai craché sur des méduses, j'ai marché dans les bois en slashes et j'ai mis des assiettes dans le coffre. J'ai coupé des fils avec des petits ciseaux malins, et sans doute que c'était. La meilleure solution.
Parce que vous savez bien, il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des.
commentez ce post

Lundi 23 mai 2005 (00h30)

L'un dans l'autre
Last days est vraiment ce qu'on peut appeler une daube, mais la soirée était vraiment bien. Alors ... finalement hein, on va quand même pas se plaindre. Peut-être même qu'il faudrait voir des daubes plus souvent. (Et ne plus penser qu'un film est bon juste parce qu'il porte le nom de Gus Van Sant)
commentez ce post

Lundi 16 mai 2005 (00h30)

Vous en reprendrez bien un bout
Pour mesurer le taux d'enthousiasme culturel de la population d'Arlon (+ arrondissements), il suffisait de compter combien nous étions ce soir dans la salle pour la projection des courts-métrages organisée dans le cadre du festival qui se déroule en ce moment à Bruxelles : 13. Moi y compris. Vous comprenez ma détresse. (Mais sinon tout va bien)
commentez ce post

Jeudi 08 mai 2005 (02h05 am)

J'écoute April March en mai
Bon anniversaire au cousin Brice, déjà. Ensuite je suis toujours dans ma période Comics (derniers achats : Pussey de Daniel Clowes et The Golden Age of DC Comics : 365 Days) mais je suis également en pleine obsession Moleskine. Rien n'est plus beau qu'un Moleskine. Vraiment. Donc vous voilà avertis, je risque de dire Moleskine minimum trois fois dans ce post (ben tiens, qu'est-ce que je disais). Et puis alors *pfffiou*, j'suis fatiguée en fait là, donc je vais juste dire qu'ils ont encore sorti un nouveau dvd sur Gainsbourg. Et puis au cinéma le film coréen Bin Jip (3-iron) a l'air plutôt étrange mais a de bonnes critiques partout, reste à vérifier donc. Dodo-time, c u soon.
commentez ce post

"Il faut faire ce qu'il ne faut pas faire." (Man Ray)
commentez ce post

Jeudi 05 mai 2005 (23h00)

The place to be
Si vous devez être quelque part le 06 mai en soirée c'est au vernissage de l'expo photos d'un monsieur extraordinaire et surtout talentueux. Alors quand même, faudrait pas manquer ça. Et dès que je prends le temps je vous raconte la Cinémathèque de Luxembourg, le 05/05/05 et plein d'autres choses encore ! Stay tuned.
commentez ce post

Dimanche 1er mai 2005 (22h25)

"Et je vous dirai que je n'y crois vraiment pas"
Si vous avez essayé de m'envoyer des mails ces trois derniers jours sachez que je ne les ai pas reçus, parce que j'ai effectué un changement d'hébergement et donc *piouff* perdus. Qui plus est tout n'est pas encore vraiment résolu donc il risque d'y avoir encore quelques perturbations cette semaine. En cas d'urgence : fl0_@hotmail.com
Bon, trop de fatigue alors pas d'enrobage aujourd'hui, débrouillez-vous avec ça :
Ultranova / Romain Humeau / Richard Prince / L'album de duos / Bukowski : Born into this

"L'écrivain est un être qui ne parvient jamais à devenir adulte." (Martin Amis)
commentez ce post

Toujours un train de retard
Comme il ne m'avait pas prévenue et que je ne suis passée lire son blog qu'aujourd'hui, c'est forcément avec pas mal de retard que je vais accepter le jeu proposé par ce très cher Iok'.

Combien lisez-vous de livres par an ?
Impossible de les compter tous mais en divisant ma bibliothèque actuelle sur les dernières années, si on ne prend que les romans, je dirais 50 à 60.

Quel est le dernier livre que vous ayez acheté ?
Le comic-strip narrative "I never liked you", de Chester Brown.

Quel est le dernier livre que vous ayez lu ?
Le dernier terminé c'était encore un comic-strip : "A complete lowlife" d'Ed Brubaker et celui que je lis en ce moment c'est "L'égoïste romantique" de Beigbeder.

Listez 5 livres qui comptent beaucoup pour vous ou que vous avez particulièrement appréciés
- "Septentrion" de Louis Calaferte
- "L'hiver de force" de Réjean Ducharme
- "Les garçons" de Xavier Deutsch
- "La puissance des mouches" de Lydie Salvayre
et comme roman graphique "De mal en pis" d'Alex Robinson

À qui allez-vous passer le relais (3 blogs) et pourquoi ?
À personne en fait, par excès de fainéantise et parce que j'y ai répondu uniquement pour remercier Julien de toujours tenir son blog.
commentez ce post

Dimanche 24 avril 2005 (21h05)

Conduire avec les coudes
Hier. Passage éclair imprévu au Club', j'en ressors avec De la littérature d'Umberto Eco et Archimondain, jolipunk de Camille de Toledo, dont l'étrange couverture est signée Petrov Ahner. Il y a déjà une semaine c'était le concert de Jean-Louis Murat avec en première partie surprise Miam Monster Miam qui présentait son Soleil noir. En off dehors à l'entrée : Dany des Rues. Je ne sais plus qui ni quand (et on dira que ça n'a pas d'importance) mais on m'a parlé de Tokyo et de Murakami en voulant m'offrir un bouquin que j'avais déjà. Elle m'a dit qu'elle voudrait voir A lot like love et j'ai dit "je ne crois pas, non" parce que même si le trailer avait un air sympathique la note IMDB n'est que de 3.7/10 alors il vaut mieux éviter. J'ai par contre déjà placé dans la platine The assassination of Richard Nixon, parce que ces histoires de présidents m'intéressent toujours et puis parce que Sean Penn/Naomi Watts c'est drôlement plus classe qu'Ashton Kutcher/Amanda Peet. J'avais de bonnes adresses de ce style pour vous mais je ne sais plus ce que j'en ai fait alors j'y reviendrai. Et puis si tout va bien ma voiture arrivera fin mai, et s'appellera Oxo.
commentez ce post

Mercredi 06 avril 2005 (22h45)

Pour la joie
Une soirée chez poyette à manger des pizzas et jouer à tap-tap monster ne peut être qu'une soirée formidable, c'est comme de se dire qu'il n'y a pas école demain. Et pour continuer dans la joie et la bonne humeur je vous invite à aller voir cet excellent court-métrage de Matthieu Donck : Ripaille sous le paillasson.
commentez ce post

Samedi 02 avril 2005 (21h37)

That's all folks
Alors voilà, le pape est mort. Jean-Paul II nous a quitté (je sais jamais s'il faut mettre un "s" ou pas là). Nous vivons ainsi un autre moment de l'histoire que nos petits enfants pourront plus tard apprendre en classe et à quoi nous répondrons "j'y étais". Ouais. C'est bizarre, ce sentiment indescriptible entre la tristesse et le je m'en fouttisme, mais se dire que voilà, c'est encore quelque chose d'important qui se termine. What's next ?
commentez ce post

Jeudi 31 mars 2005 (23h22)

Eiffel & Quality Street
Si je commence par la musique je vais vous confier que mes deux bonnes surprises de ces derniers temps sont Pauline Croze et Sandrine Kiberlain. {J'ai tapé quelques lignes explicatives que j'ai effacé ensuite.} Je n'aurai qu'un bon conseil pour vos oreilles : écoutez ces deux albums et vous verrez bien. Moi ça me plaît. Je n'ai pas encore eu l'occasion de me pencher sur le nouveau Biolay par contre, alors si une bonne âme veut me faire part de ses impressions à ce sujet ce sera avec joie, merci. Puis vivement avril pour découvrir le nouveau Karin Clercq. Et finalement, quelques ajouts dans la radio.blog (avant de me faire tuer par Axel pour la place que j'occupe) histoire de vous infiltrer de petits airs dans la tête et de faire plaisir à mon bruxellois de collègue (merci pour Eiffel).
commentez ce post

Cours de conduite en minuscules
Comme ils ont souvent de très bonnes idées chez France télévisions, l'émission Des mots de minuit peut être visionnée sur le site pendant une semaine après sa diffusion (récemment Francis Dannemark était en invité). Et comme l'an dernier je n'ai pas manqué en ce lundi de Pâques d'aller faire un petit tour à Redu (village du livre) où j'ai déniché pas mal de bonnes affaires, comme de vieux magazines des années '50. Vivement la nocturne d'été (Nuit du livre, 06/08/2005).
Il y a beaucoup trop de "comme" dans ce post, vous ferez comme si vous n'aviez rien vu.
commentez ce post

Se souvenir de la fusée
Je vous fais part des dernières bonnes adresses qui jonchent mes petites feuilles de bloc illisibles en pattes de mouche (je sais, cette phrase est très longue) :

 wallpaper.com / rui-camillo.de / conspi.com / automatic-iam.com / blog-art.com
commentez ce post

"Nous ne voulons plus être tristes
 C'est trop facile
 C'est trop bête
 C'est trop commode
 On en a trop souvent l'occasion
 C'est pas malin
 Tout le monde est triste
 Nous ne voulons plus être tristes"
(VII - Blaise Cendrars, Au coeur du monde)

commentez ce post

Mercredi 23 mars 2005 (23h50)

On a connu des jours meilleurs
Un jour de juin à midi mon papa nous attendait à la maison avec une surprise qui miaule. Un chat. J'avais 5 ans. J'en ai aujourd'hui 22 et c'est en ce lundi ensoleillé de mars que Minouche, la vieille louche, ce fabuleux chat domestique qu'on avait depuis si longtemps est mort. Il y eut un mardi. Mercredi arriva, et une autre mauvaise nouvelle aussi. L'homme qui m'a appris le Scrabble et la pêche aux oursins, mon papy Françou de Marseille, n'est plus. Je vous prie de croire que j'ai beau paraître adulte, pour le p'tit bout d'pomme que je suis ça fait quand même beaucoup d'un coup ...
commentez ce post

Samedi 12 mars 2005 (19h30)

Bop ! (More Box Office Poison) ou De mal en pis
Prix du meilleur premier album au festival d'Angoulême 2005 et un site officiel tout droit sorti des années '90, ...
C'est un bouquin de 600 pages à la couverture colorée. Je l'ai acheté ce jeudi par hasard, parce qu'autant de pages pour une bande dessinée c'est que ça devait en valoir la peine. Après en avoir lu deux pages je ne savais déjà plus m'en défaire, mais il fallait pourtant retourner au boulot, puis ensuite faire ceci ou ça, mais aujourd'hui, enfin ! je peux m'y remettre. Ce bouquin on le dévore au fil des pages et on n'est pas frustrés comme avec un Daniel Clowes en se disant "Oh non, plus que 20 pages et c'est fini". Une aussi chouette b.d qui vous offre un temps de lecture aussi long que certains romans c'est vraiment jouissif, try it !
 + Une interview d'Alex Robinson par Newsarama
 + Une présentation du livre + interview en français
 + Une review de More Box Office Poison
commentez ce post

Comix period
Pour rester dans la période Comics (puisque j'en suis pas encore sortie), je passe régulièrement sur les sites du9.org, bdnews, tastes like chicken, fichtre !, broken glass makes me laugh et aussitôt que j'aurai la-carte-magique-qui-permet-de-tout-acheter-online, je crois que je m'offrirai A complete Lowlife d'Ed Brubaker et I never liked you de Chester Brown. Et j'attends bien évidemment avec une très grande impatience les premières images du nouveau film de Terry Zwigoff, Art School Confidential.
commentez ce post

Pop art is still alive
La preuve en images chez Jörg Döring.
commentez ce post

Vous pensiez avoir tout vu ?
25 films you must see before you die
Thanks for the list !
commentez ce post

Lundi 07 mars 2005 (11h45)

C'était il y a combien de temps déjà ?
My taylor is rich, et ce midi je pense que je vais me faire un Minute Soup tomate. Je crois que j'ai perdu ma passion d'aller relever le courrier dans la boîte. Floriane a eu son anniversaire ce week-end et je n'ai même pas eu l'occasion de la voir. Je me suis acheté pour 6€ au Carrefour le bouquin La ballade de John et Yoko, de Lennon. Et puis aussi trois albums, dont le Bertignac que j'écoute presque en boucle. J'ai été déçue par le nouveau Coralie Clément et je ne sais pas si c'est prévu mais je veux absolument qu'il y ait un nouveau Cali bientôt. Hier soir j'ai garé la voiture n'importe comment dans la neige, ça a fait rire Judy. Elle m'a parlé des groupes des eighties, je crois. Ce matin j'ai découvert dans ma paume, écrit en gros au bic noir, dvd Ugly Coyote Blondie. Je crois que j'ai dû inverser des mots. Ce lundi a commencé par des maux de tête et un Aspégic 500. Bonne journée à vous aussi.
commentez ce post

Lundi 21 février 2005 (07h30)

Mort d'Hunter S. Thompson
L'auteur de Las Vegas Parano, roman complètement déjanté adapté à l'écran par Terry Gilliam, s'est suicidé hier avec une arme à feu. Espérons que d'autres reprendrons le genre du Gonzo journalism.
commentez ce post

Jeudi 10 février 2005 (23h55)

C'est là que tu dis "Youpie" et que tu souris.
Evidemment le flash est mal parti et Vincent a fermé les yeux. Mais néanmoins (et même si un peu trop court), son concert de vendredi dernier à Arlon était un pur régal. Plein d'humour, d'émotion et d'inédits. Et puis là aujourd'hui j'apprends que son premier clip est visible sur le net, voici donc Ladies and gentlemen [imaginer ici un accent anglais terrible, voire un terrible accent anglais] :  le clip de la chanson "La natation synchronisée".
commentez ce post

Anna Karina & les musiques de films
Si on continue à pousser la chansonnette, il serait navrant (ôh oui combien navrant) de ne pas parler de l'album Chansons de films sur lequel sont réunies les chansons d'Anna Karina les plus connues, ainsi qu'une très bonne version bonus de "Qu'est-ce que je peux faire ? " enregistrée en duo avec Philippe Katerine.
commentez ce post

Come Closer
Concernant le cinéma je me faisais une joie de voir Closer, notamment parce que le casting promettait beaucoup, hélas l'action a du mal à décoller et l'utilisation abusive de clichés afin de dévoiler au mieux l'intimité des couples finit par tout banaliser au lieu d'en dégager le côté unique qui aurait pu séduire le spectateur. Heureusement une excellente synchronisation son/images vient clôre le film grâce à l'ambiance particulière de la chanson The blower's daughter de Damien Rice. Ce qui fait qu'on ne repart pas entièrement mécontent. It could have been worse.
Et en attendant de voir I heart huckabees avec Naomi Watts et encore Jude Law, ainsi qu'Espace détente, l'adaptation cinématographique de Caméra Café, je vais me rabattre sur l'univers des comics une fois de plus avec Crumb réalisé par le génial Terry Zwigoff de Ghost world et The confessions of Robert Crumb.
commentez ce post

The Simpsons en v.o sur ton ordi
Vous vous êtes toujours interrogé quant à la véritable voix d'Homer Simpson ou à l'expression qui pouvait bien remplacer "Aïe Caramba !" dans la bouche de Bart en anglais ? Alors ceci vous intéresse : si vous avez une connexion Internet haut débit (câble ou ADSL), rien ne vous empêchera plus de regarder trois fois par jour si vous le voulez The Simpsons en v.o, grâce au live diffusé sur le site de TTV. So ... isn't it great ?
commentez ce post

Samedi 29 janvier 2005 (14h30)

Chris Ware sur Arte
C'est très bien et c'est ce soir à 20h15 dans Comix.
    + Une plongée dans l'univers de Chris Ware par Arte
    + Cette année à Angoulême : le résumé de Nicolas Trespallé
commentez ce post

Andy Warhol : l'oeuvre ultime
Je pense que pour moi ce sera "l'expo 2005 à ne pas manquer".
Au Musée d'Art contemporain de Lyon, du 28 janvier au 8 mai 2005.
commentez ce post

La soupe aux choux de Monsieur Pignon
Comme certains d'entre vous peut-être j'ai passé une bonne partie de mon enfance à visionner et revisionner des films de Louis de Funès et j'ai donc forcément vu une bonne dizaine de fois La soupe aux choux. Depuis j'avais toujours une certaine tendresse lorsque Jacques Villeret apparaissait dans un film parce qu'à chaque fois il me rappelait cette époque de Soupe et son costume rouge et jaune de la Denrée me revenait immédiatement à l'esprit. Il a ensuite pris les traits de Monsieur Pignon pour l'adaptation cinématographique du Dîner de cons qui est également devenu un de mes classiques. Je n'oublierai pas Marlène Sasoeur, le petit cheval de manège ou dans le cul Lulu, et tout comme les borborygmes de la denrée, ça me rappelera toujours Jacques Villeret, ce comédien mort trop tôt, qui m'avait une dernière fois émue dans Effroyables jardins.
commentez ce post

La Marche de l'empereur & Emilie Simon
Pour peu que vous ayez vécu sur la planète Terre ces derniers temps, vous avez dû entendre parler au moins une fois de ce film (La Marche de l'empereur) qui, en résumé, est un documentaire sur l'histoire des manchots. Comme on en parle partout, je me dis qu'il doit être bien, ce film. Surtout qu'en plus, la B.O est signée Emilie Simon.
commentez ce post

Le déménagement (et autres joyeusetés)
Pour répondre à Julie et bien d'autres, les archives ainsi que le rythme de ce weblog reprendront peu à peu un aspect normal dès que le déménagement sur le nouveau site aura été effectué dans sa totalité. Ce qui sera fait une fois que le nouveau site aura été entièrement aménagé donc ... euh ... encore pas vraiment tout de suite dans l'immédiat.
commentez ce post

Lundi 10 janvier 2005 (02h46 AM)

Merci Jacqueline
La télé et les médias m'ont toujours intéressée et font partie de ma vie depuis ma plus tendre enfance, lorsqu'il fallait encore chercher les chaînes en tournant une roulette pour les capter avec l'antenne. Madame Jacqueline Joubert, première speakerine française à qui on doit Récré A2, Dorothée, le lancement de Goldorak et bien d'autres choses, n'est plus. Je l'avais encore vue dans l'émission d'anniversaire des 40 ans de France 2 animée par Drucker, elle semblait si paisible et en bonne santé ...
Au revoir madame, et merci.
commentez ce post